Programmation culturelle

Tout au long de l’année 2022, Gaëlle Choisne présente au MAC VAL des sculptures, des objets, du mobilier, des installations qui mettent en avant le rôle accueillant du musée. Elle invite à son tour des personnes qui interviennent auprès du public à diverses occasions pendant l’année.

Les invités de Gaëlle Choisne
—   Les Apprenant*e*s de l’école des actes
—   Marie-Carmel Brouard
—   Contemporaines
—   Gabriel Fontana
—   Caroline Honorien
—   Nge Lay et Aung Ko
—   Roxanne Maillet et Célia Gaultier
—   Gloria Maso
—   Pascale Obolo et Afrikadaa
—   Anouchka Oler Nussbaum
—   Elisabetta Potasso
—   Emmanuelle Soum

« L’éveil du Cosmos »
À l’occasion du vernissage de « Temple of Love – Atopos », vendredi 11 mars 2022, 18h30 – 21h

« L’éveil du Cosmos » est un ensemble de sculptures comestibles en collaboration avec Gloria Maso et le duo d’artistes birmans Nge Lay et Aung Ko. Chaque structure réalisée par Gaëlle Choisne accueille des micros récits culinaires confectionnés par les trois artistes-cuisiniers. Les céramiques s’apparentent à des maquettes ou des paysages de science-fiction, offrant creux, interstices, niches et recoins de forme ovoïdes. L’œuf est bien ce complexe objet symbolique de création. L’association des saveurs et des couleurs traduit l’hybridation des formes et des concepts. Les fleurs séchées comme offrandes chérissent les saisons et s’offrent comme vanité.
Les œufs, les olives, les maamouls libanais et les Mont lone yay paw birmans exaltent par une symphonie gustative les vibrations de l’œuf premier comme création du monde, de notre monde intérieur. Ce moment performatif invite à replacer « le goût » dans le système des sens sollicités dans les musées.

Rencontrez Contemporaines, association invitée par Gaëlle Choisne. ⁠
Permanences ouvertes au public tous les premiers dimanches du mois, 14h30 – 18h
Contemporaines s’engage pour l’égalité de genre dans l’art contemporain dans une perspective intersectionnelle. ⁠Fondée en 2019 par Anne Bourrassé et Sonia Ye, Contemporaines réunit une vingtaine de bénévoles, professionnel·le·s ou non du milieu de l’art, entre Paris et Marseille, qui œuvrent pour un paysage artistique plus juste, et plus représentatif de notre société.⁠
⁠Pour répondre à sa mission de lutte contre les inégalités de genre dans le milieu de l’art, l’association se mobilise autour de trois pôles d’activités : ⁠le mentorat, ⁠les évènements, le média⁠.

Dimanche 8 mai 2022, 14h - 18h
Lancement de la Revue Contemporaines x 16b

L’association Contemporaines et 16b éditions s’associent pour développer une revue bi-annuelle numérique et papier dédiée à la valorisation et à la diffusion du travail d’artistes femmes et minorités de genre en France.

14h-16h : Atelier de lecture dans une perspective féministe*
16h-18h : Goûter avec les équipes et des artistes*
NB : Pour participer à l’atelier, nous vous invitons à apporter des textes, des musiques et des extraits de podcast en lien avec le thème du numéro : “L’en creux”.

Au sommaire de la revue :
• Visite d’atelier – Ymane Chabi-Gara
• Conversation – Anaïs Tohé-Commaret
• Focus vidéo – Clovis Deschamps-Prince
• Entretien fleuve – Rika Tanaka
• Portrait croisé – Pauline Gompertz et Céleste Richard-Zimmermann
• Portfolio – Gaëlle Choisne
• La Pause 16b

Équipe éditoriale, Contemporaines : Ana Bordenave, Maël Boumlil, Mathilde Cassan, Alice Narcy, Virginia Quadjovie.
Conception graphique, 16b : Lou Mérie & Angela Netchak.

Salon en accès libre

—  Samedis 5 mars, 2 avril, 7 mai, 4 juin, 3 septembre, 1er octobre, 5 novembre, 3 décembre, 14h - 18h
Samedi 14 mai 2022, 18h – 22h
Dimanche 3 juillet, 14h - 18h

Massages, avec Elisabetta Potasso
Au cœur de la collection du musée, la massothérapeute Elisabetta Potasso est invitée par Gaëlle Choisne à incarner l’hospitalité et le soin de son projet total « Temple of Love - Atopos », un écosystème imaginé plus largement au service du et des vivants.
Tous les premiers samedis jusqu’à la fin de l’année, Elisabetta Potasso y propose des massages des mains des visiteurs sur La main flemme, dispositif sculptural créé par l’artiste.
Gratuit avec le billet d’entrée du musée

—  Dimanches 20 mars, 19 juin et 16 octobre, 11h
Danse somatique, avec Emmanuelle Soum
Emmanuelle Soum est artiste, chorégraphe et professeure de yoga. À l’invitation de Gaëlle Choisne, elle propose aux publics un atelier de danse somatique qui combine connexion au corps et dimension de soin. Cette célébration du corps est un moment privilégié pour s’inviter à un voyage intérieur et une reconnexion au collectif. _ Ces séances sont accessibles à tous les publics et se déroulent sur et autour de l’œuvre La larme arc-en-ciel de Gaëlle Choisne.
Atelier adulte
2 € par personne, durée : 45 min
Renseignements et inscription : reservation@macval.fr ou 01 43 91 64 23

—  Samedi 14 mai, 15h-18h
Atelier de sérigraphie avec Roxanne Maillet et Célia Gaultier

Depuis toujours, les communautés MOGAI* (« Marginalized Orientations, Gender identities, And Intersex ») tentent de survivre et de trouver des outils pour créer leur propre espace et langage au sein d’un système dominant. Les pratiques de réappropriation telles que le détournement, le mashup, le piratage, le plagiat sont utilisées dans ce but par les minorités. Un atelier qui propose une initiation à la sérigraphie avec deux logos détournés à imprimer sur des sacs fournis ou des textiles amenés par les participants. Ils seront à la fois des outils de revendication politique et des signes distinctifs entre une communauté éphémère.
Atelier en continu, possibilité de venir avec son propre textile

—  Dimanche 4 décembre, 15h
« Des fins des mondes », performance d’Anouchka Oler Nussbaum

Les vidéos et performances d’Anouchka Oler Nussbaum sont à la fois des tours de magie, des numéros de stand-up et de la philosophie expérimentale. Les sculptures, objets, animaux et humain.e.s qui y prennent part mènent ensemble de jouissives quêtes heuristique. Iels investissent de grandes questions comme l’amour, l’angoisse ou le mode de vie à la recherche de manières d’être au monde, d’être à soi qui soient exutoires, réparatrices, émancipatrices.
Née à Saint Malo en 1988, Anouchka Oler Nussbaum grandit dans une succession de maisons en construction. Elle obtient un MFA du Piet Zwart Institute de Rotterdam en 2012 et participe au post diplôme de l’ENSBA Lyon en 2015. Elle vit et travaille aujourd’hui à Bruxelles où elle a co-fondé feeelings en 2017, un artist-run-space aux préoccupations économiques et affectives. Elle a présenté et développé son travail dans le cadre d’expositions, d’événements collectifs et de résidences avec Galerie (INT), Triangle France (FR), Aware : Archives of Women Artists, Research and Exhibitions (FR), Le Centre national des arts plastiques (FR), Entreprise Projects (GR), La Ferme du Buisson (FR), frac île-de-france - le plateau (FR), Cooper Gallery (UK), MOTINTERNATIONAL (BE), De Appel (NL) et à Setu (FR).
Gratuit

- Projets avec des groupes, partenaires éducatifs et publics du champ social
—  Gabriel Fontana
—  Roxanne Maillet
—  Pascale Obolo
—  Elisabetta Potasso
—  Emmanuelle Soum