Dancing Museums #2 - THE DEMOCRACY OF BEINGS

Pour la deuxième fois, le MAC VAL participe à un événement international sur 4 années qui met à l’honneur la danse au musée. Cette édition (2018-2021) est intitulée « DANCING MUSEUMS #2 : The Democracy of Beings ». Il est piloté par la Briqueterie, Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne.

Ce nouveau projet a pour but d’examiner comment la danse permet de nouvelles façons d’appréhender et de vivre l’art et le patrimoine, comment elle peut aider publics et visiteurs à nouer un dialogue avec les œuvres d’art. Conçu sur trois ans, il favorise une collaboration à long terme entre six structures de danse, six artistes, neuf musées et deux centres de recherches, de sept pays. Cette nouvelle collaboration s’appuie sur le précédent projet Dancing Museums (2015-2017) s’articule autour de résidences longues, de séminaires et ateliers.
Dans cette époque de changements de plus en plus rapides, le besoin urgent se fait sentir de professionnalisme, d’un vocabulaire partagé et d’un cadre conceptuel cohérent qui rendent lisible la diversité des multiples démarches favorisant l’implication du public.

Dans « Dancing Museums #2 – The Democracy of Beings », des individus et des lieux culturels partagent, améliorent, développent, transmettent des compétences et des savoirs nécessaires pour élargir et approfondir les relations avec les publics. Artistes, chorégraphes, professionnels des musées et chercheurs universitaires, originaires de sept pays européens, explorent les moyens par lesquels la présence de la danse permet d’offrir de nouvelles façons d’expérimenter l’art et le patrimoine, et d’aider les publics et les visiteurs à développer une relation à la fois intellectuelle et physique avec les œuvres et les lieux. Les savoirs et les expériences engendrés à travers ce projet doteront les organisations et les artistes participants de compétences dont ils auront besoin afin de construire des projets au-delà de la durée du programme lui-même.
Ces pratiques seront partagées et documentées dans chaque lieu participant au programme afin de constituer une base de référence.

Résidence
Chaque artiste-danseur travaillera pendant dix semaines au sein d’une organisation culturelle. Pendant ce temps, l’artiste-danseur s’immergera dans la vie quotidienne du musée afin de rechercher de nouveaux programmes d’inclusion, en collaboration avec le personnel du musée local et l’entité chorégraphique. A travers cette relation soutenue avec le musée, les artistes-danseurs apprendront à mieux comprendre la façon dont le musée programme et communique les œuvres. Ils travailleront ensemble sur un programme artistique qui implique largement les communautés locales et élargit les perceptions de ce que peut être la danse dans un musée. Pendant les résidences il s’agira d’expérimenter, de tester et de mettre en œuvre des méthodologies qui seront partagées lors des séminaires et ateliers.

Les musées partenaires
—  MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (F)
—  Arte Sella Borgo Valsugana (IT)
—  Museo Civico Bassano del Grappa (IT)
—  Bundeskunsthalle (DE)
—  Fundacio Joan-Miro Barcelona (ES)
—  Museum Boijmans Van Beuningen (NL)
—  Nottingham Contemporary (UK)
—  Nottingham Museum Service (UK)
—  Prague City Gallery (CZ)

Les artistes associé.e.s
—  Ana Pi (Brésil/France)
—  Eleanor Sikorski (UK)
—  Ingrid Berger Myhre (NL)
—  Masako Matsushita (IT)
—  Quim Bigas (ES/DK)
—  Tereza Ondrová (CZ)