Rouleau de bois teinté

Question

Membre fondateur du mouvement Supports/Surfaces, Daniel Dezeuze travaille à la déconstruction de l’objet tableau, en mettant le châssis à nu et en le laissant se déployer jusqu’au sol avant de l’enrouler sur lui-même.

De votre point de vue, quelle serait la meilleure manière d’accrocher et de présenter cette œuvre ?

1974
Daniel Dezeuze,
Lamelles de bois souple agrafées en rouleau, pigments verts et bruns, 550 x 110 cm.
Collection MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne.