Pixelismus
Nil Yalter, 1996.
Ensemble de 24 peintures, huile sur toile, 47 x 42 cm chaque, vidéo numérique, couleur, son, durée 9’54’’.
Vue de l’exposition « TRANS/HUMANCE », MAC VAL 2019.
Photo © Margot Montigny.

Programmation du dernier jour de l’exposition de Nil Yalter « TRANS/HUMANCE »

Dimanche 9 février 2020
15h – 18h
Programmation gratuite avec le billet d‘entrée au musée

- 15h, conférence de Nil Yalter
Artiste militante née en 1938, le critique d’art Georges Boudaille écrivait d’elle en 1979 : « Nil Yalter se veut un instrument, un amplificateur, en faveur de thèmes quasi obsessionnels : la situation de tous les travailleurs immigrés et la situation de la femme dans toutes les sociétés ».
Conférence traduite en LSF.

- 15h – 18h, performance de Natalia Jaime-Cortez
« Elle a comme une petite balle blanche dans les bras »*
Performance de Natalia Jaime-Cortez créée pour l’œuvre La fascination de la faille de Hugo Aveta à l’occasion du finissage de l’exposition.
* Winnie dans Oh les beaux jours de Samuel Beckett qui vient d’apercevoir une fourmi et s’exclame : « Tiens qu’est-ce que je vois là ? On dirait de la vie ! Une fourmi ! Willie, une fourmi vivante ! Elle s’est sauvée ! Ah la revoilà ! Elle a comme une petite balle blanche dans les bras ».

- 15h – 18h, restitution des étudiantes du DSAA de Cérioux.
Depuis 2012, Nil Yalter réalise des campagnes d’affichage sauvage d’images extraites de son œuvre La communauté des travailleurs turcs à Paris (réalisée en 1976-77) sur lesquelles elle inscrit manuellement à la peinture rouge la phrase « C’est un dur métier que l’exil » (extrait d’un poème éponyme de Nâzim Hikmet).
Plusieurs occurrences ont eu lieu depuis cette date, dans plusieurs villes et pays (Espagne, Autriche, Inde…etc.).
Durant l’exposition « TRANS/HUMANCE » au MAC VAL, une campagne d’affichage est organisée dans la ville de Vitry-sur-Seine, en partenariat avec les étudiantes de 1re année du Diplôme supérieur d’arts appliqués Design d’espace - Alternatives Urbaines du Lycée polyvalent Adolphe Chérioux. Sur les affiches, collées dans l’espace urbain dans des zones préalablement choisies par les étudiantes, sera inscrite la phrase-slogan traduite dans les 10 langues les plus parlées à Vitry.
À l’occasion du dernier jour de l’exposition, une documentation et une restitution du projet sont présentées au MAC VAL, en compagnie de l’artiste et des étudiantes participantes.

- 16h, visite à trois voix de l’exposition de Nil Yalter
En langage gestuel, français et LSF, avec Levent Beskardes, artiste et comédien sourd dans l’exposition « TRANS/HUMANCE ».

- 17h30
Lancement de l’ouvrage d’Aware, en présence d’Aware, Nil Yalter et Fabienne Dumont.