MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Pierre Huyghe

2003
Film super 16 mm et vidéo transférés sur Digibeta, couleur, son, 26’, édition 4/6.
Collection MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
Acquis avec la participation du FRAM Île-de-France.
Photo © Aaron S.Davidson.

Streamside Day raconte une histoire en train de se faire : la naissance d’une ville et l’avènement d’une communauté. C’est le point de départ qu’a choisi Pierre Huyghe pour filmer une célébration, un événement où s’organise un rituel festif, une parade qui évoque l’époque mythique de la conquête du territoire américain et de ses pionniers. Pour mettre au point cette célébration, Pierre Huyghe a profité de sa venue en 2OO3 à la Dia Art Foundation de New York pour inviter un groupe de personnes à la première fête de Streamside Knolls, ville nouvelle construite sur les bords de l’Hudson. Si la base est réelle, l’artiste devient l’arrangeur et l’initiateur de ce rassemblement, inventant une fiction qui se déroule dans le temps d’une journée.
Il interroge ainsi les façons de construire, d’habiter et de vivre collectivement les lieux.
Mais sommes-nous devant une fable digne de Walt Disney ou simplement devant un témoignage documentaire du réel ? L’œuvre de Pierre Huyghe se situe dans ce territoire improbable où fiction et réel se contaminent et s’enrichissent mutuellement. L’artiste questionne par des moyens et des modes détournés, métaphoriques et poétiques, les modalités d’existence d’un monde.

Streamside Day raconte une histoire en train de se faire : la naissance d’une ville et l’avènement d’une communauté. C’est le point de départ qu’a choisi Pierre Huyghe pour filmer une célébration, un événement où s’organise un rituel festif, une parade qui évoque l’époque mythique de la conquête du territoire américain et de ses pionniers. Pour mettre au point cette célébration, Pierre Huyghe a profité de sa venue en 2OO3 à la Dia Art Foundation de New York pour inviter un groupe de personnes à la première fête de Streamside Knolls, ville nouvelle construite sur les bords de l’Hudson. Si la base est réelle, l’artiste devient l’arrangeur et l’initiateur de ce rassemblement, inventant une fiction qui se déroule dans le temps d’une journée.
Il interroge ainsi les façons de construire, d’habiter et de vivre collectivement les lieux.
Mais sommes-nous devant une fable digne de Walt Disney ou simplement devant un témoignage documentaire du réel ? L’œuvre de Pierre Huyghe se situe dans ce territoire improbable où fiction et réel se contaminent et s’enrichissent mutuellement. L’artiste questionne par des moyens et des modes détournés, métaphoriques et poétiques, les modalités d’existence d’un monde.