Participez !

« Dans le cadre de »Participa(c)tion, le MAC/VAL propose au public différents moyens de contribution : un atelier de brainstorming sur la peinture, sujet du prochain accrochage, qui prendra place au musée le 8 décembre et quelques semaines auparavant sur Facebook ; un compte sur Pinterest pour agréger de façon collaborative des ressources sur le participatif ; une performance collective".
Cliquez sur les œuvres pour les commenter.

—  Depuis le site du colloque « Avec et sans peinture », un atelier proposé par Sébastien Magro sur Facebook en novembre et le 8 décembre au musée :

http://www.macval.fr/francais/evenements-4/colloque-evenement-participa-c/intervenants-et-contributions/?var_mode=calcul

—  Depuis Facebook :

https://www.facebook.com/pages/MACVAL-Mus%C3%A9e-dArt-Contemporain-du-Val-de-Marne/86974822160?ref=hl

—  Depuis Pinterest :

http://pinterest.com/macvalcolloque

Commentez les images ou liens épinglées, abonnez-vous au tableau « projets participatifs » et recevez une invitation à contribuer à ce tableau, en ajoutant vos propres exemples de projets participatifs.

Martin Barré

Le trait

Martin Barré

Question...

« D’un seul geste, Martin Barré dessine à la bombe une ligne noire sur la toile blanche et cherche ainsi à réduire la peinture à sa plus simple expression.

De votre point de vue, quels effets ce trait produit-il sur l’espace fermé du tableau ? »

Martin Barré
63-L-5, 1963
Huile et bombe aérosol sur toile
54 x 44,5 cm

Rainier Lericolais

Sans titre (série Dépeinture)

Rainier Lericolais

Question

Cette œuvre de Rainier Lericolais fait partie d’une série rassemblée sous le titre de « Dépeinture » et réalisée en utilisant un produit très solvant, le trichloréthylène, qu’il applique sur des couvertures de magazine.

De votre point de vue, ce procédé d’effacement est-il créateur ou destructeur ? Pourquoi ?

Rainier Lericolais
2012
Trichloréthylène sur page de magazine
29,5 x 23,5 cm

Peter Stämpfli

Sabro 1

Peter Stämpfli

Question

Andy Warhol français, Peter Stämpfli s’intéresse à des objets de notre quotidien qu’il détourne pour en tirer des motifs abstraits et géométriques.

De votre point de vue, de quel objet du quotidien cette œuvre pourrait-elle être le gros plan ?

Peter Stämpfli
1989-1990
Huile sur toile
249 x 294 cm

Rouleau de bois teinté

Question

Membre fondateur du mouvement Supports/Surfaces, Daniel Dezeuze travaille à la déconstruction de l’objet tableau, en mettant le châssis à nu et en le laissant se déployer jusqu’au sol avant de l’enrouler sur lui-même.

De votre point de vue, quelle serait la meilleure manière d’accrocher et de présenter cette œuvre ?

1974
Daniel Dezeuze,
Lamelles de bois souple agrafées en rouleau, pigments verts et bruns, 550 x 110 cm.
Collection MAC/VAL, musée d’art contemporain du Val-de-Marne.

Sylvie Fanchon

Sans Titre

Sylvie Fanchon

Question

Dans cette toile de Sylvie Fanchon, on peut reconnaître la silhouette d’un célèbre personnage de Tex Avery, représenté adossé à un mur.

De votre point de vue, quelle serait la suite de l’histoire ?

2010
Sylvie Fanchon,
Sans Titre,
Acrylique sur toile, 114 x 195 cm