Eric Duyckaerts

’idéo
Du 5 mars au 5 juin 2011
Vernissage le vendredi 4 mars à partir de 18 h 30

Avec « ’idéo », du 5 mars au 5 juin 2011, le musée d’art contemporain du Val-de-Marne offre une première grande exposition monographique dans une institution française à l’un des chefs de file de la performance, qui depuis maintenant de nombreuses années mêle le savoir et l’absurde. Pour le MAC VAL, Éric Duyckaerts réalise un ensemble de vidéos inédites, ainsi que des nouveaux objets, sculptures, wall paintings et sérigraphies...

Mot du commissaire de l’exposition

« Notre histoire avec Éric Duyckaerts a débuté lors du premier colloque organisé au MAC VAL en 2006 (L’art peut-il se passer de commentaires ?). Il y avait livré, à sa manière unique, une conférence mémorable. Puis, nous nous sommes retrouvés lors de Nuit Blanche 2009, pour un marathon vidéo-conférence à l’École Normale Supérieure. Quelle expérience que de l’écouter en plein milieu de la nuit naviguer et entrelacer toute sorte de savoirs, de jeux de langage. Il était important pour nous de poursuivre l’aventure et d’organiser une exposition monographique de cet artiste pour le moins singulier. Difficile de parler d’« ’idéo », constituée quasiment uniquement de nouvelles productions. Mais il y a fort à parier que les tentatives de Duyckaerts et ses complices pour décomposer et recomposer toutes les instances narratives de la connaissance nous feront rire et plus. Rendez-vous donc en mars pour découvrir ce que ce trublion nous prépare… »

Frank Lamy

Petit journal

PDF - 127.8 ko
Télécharger

Présentation

Avec « ’idéo », du 5 mars au 5 juin 2011, le musée d’art contemporain du Val-de-Marne offre une première grande exposition monographique dans une institution française à l’un des chefs de file de la performance, qui depuis maintenant de nombreuses années mêle le savoir et l’absurde. Pour le MAC VAL, Éric Duyckaerts réalise un ensemble de vidéos inédites, ainsi que des nouveaux objets, sculptures, wall paintings et sérigraphies... De l’œuvre et de l’artiste, on a beaucoup dit et écrit : brillant orateur, théoricien énigmatique, scientifique mystérieux, savant burlesque... Mais qui est au juste Éric Duyckaerts ? Difficile de répondre, l’homme aux mille et un visages ne se laisse pas enfermer par ses discours. Avec lui, la pensée se fait dérive, les mots basculent naturellement d’un champ à l’autre de la connaissance. Quels que soient les sujets abordés, tout semble d’une invraisemblable vraisemblance.

« ’idéo »

L’œuvre d’Éric Duyckaerts prend notamment racine dans son désir de saboter les discours courant sur l’art. Ses performances donnent lieu à des mises en scène des formes du savoir et autres jeux autour de l’art de disserter. Pour ce faire, il caricature avec un plaisir non dissimulé les styles d’élocution, jusqu’au ridicule. Il change d’accent de manière outrancière... et appuie son discours par des citations obscures. L’artiste poursuit sans relâche sa mise en abyme du savoir et de l’humour.

« Il ne faut pas croire que les idées viennent avant les formes », nous déclare-t-il. La méthode proposée se construit alors sur des principes logiques qui s’offrent à nous comme des outils pour décrypter ses œuvres. Qu’elles soient en huit, en cercle ou en ligne, ce sont toujours des énigmes formulées de la même manière. Ses sculptures mystérieuses, baptisées analogies, sont composées d’objets suspendus au plafond. Elles répondent à des logiques formelles : jeux avec des lettres, des chiffres, des signes typographiques... qui invitent le visiteur à une expérience ludique et jubilatoire vers la pensée. À propos de ses analogies, il explique :

« Ce ne sont pas seulement des analogies. Tout le monde fait tout le temps des analogies ? Non. Ce sont des enchaînements d’analogies. Ou des concaténations d’analogies. Comme vous voudrez. L’idée est la suivante : on peut passer de choses très communément admises à des absurdités, sans qu’il y ait rupture du raisonnement. Par exemple, je peux passer en douceur de 1 sur 2 égale 3 sur 6 à quelque chose comme l’olive et le camembert égale le drapeau de l’ONU et une corne d’abondance. Sans rupture d’intelligibilité. »

Vrai ? Faux ? Le visiteur-spectateur n’a guère le loisir de se poser ces questions. Peu importe puisque tout est vraisemblable ! Éric Duyckaerts lui propose une odyssée dans l’univers de la connaissance, une rencontre inespérée de l’art et de la science. C’est dans un tel va-et-vient entre les savoirs et l’art que se dessine peu à peu l’itinéraire d’une œuvre aux multiples facettes où les certitudes n’ont plus de poids.

Éric Duyckaerts est né à Liège en 1953. Il vit actuellement à Nice où il enseigne à la Villa Arson. Son travail articule avec humour les arts plastiques et des savoirs exogènes, tels que les sciences, le droit, la logique mathématique, etc. Il s’est aussi attaché à une exploration des figures de l’analogie et des entrelacs. La vidéo et la conférence lui ont très souvent servi de médium, mais il n’hésite pas à utiliser tous les médias plus traditionnels. Éric Duyckaerts est l’auteur d’un essai, Hegel ou la vie en rose, (1992). L’artiste a représenté la Communauté française de Belgique au Pavillon belge de la biennale de Venise 2007.

« ’idéo » : ce titre renvoie à « vidéo » et à « idée ». Il s’appuie sur la racine « id » qui, en grec aussi bien qu’en latin, indique le savoir (les idées) et la vue. Sous l’apostrophe, se cache une ancienne lettre grecque disparue : le digamma. Il peut être remplacé par un accent, un e ou un v, débouchant ainsi sur les deux significations de vue et de connaissance.

Téléchargez le CQFD
Format PDF
2,67 MO
PDF - 2.7 Mo
Télécharger
Télécharger le dossier de presse
JPEG - 878 ko

Vue de l’exposition ’Idéo

JPEG - 553.6 ko

Straubisme, tournage vidéo, 2010.
Production MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne
© phhoto : F. Leduc

JPEG - 486 ko

Straubisme, tournage vidéo, 2010.
Production MAC VAL, Musée d’art contemporain du Val-de-Marne
© phhoto : F. Leduc

Œuvres

Éléments biographiques

Éric Duyckaerts est né à Liège en 1953. Il enseigne à la Villa Arson (Nice). Son travail articule avec humour les arts plastiques et des savoirs exogènes, tels que les sciences, le droit, la logique mathématique, etc. Il s’est aussi attaché à une exploration des figures de l’analogie et des entrelacs. La vidéo et la conférence-performance lui servent très souvent de médium, mais il n’hésite pas à utiliser tous les médiums plus traditionnels. Il a occupé le pavillon belge de la Biennale de Venise en 2007. Auteur de Hegel ou la vie en rose (L’Arpenteur, Gallimard, 1992) et Théories tentatives (Léo Scheer, 2007). Une anthologie de vidéos réalisées de 1989 à 2007 est disponible chez Art Malta.

Écoles, formations

1989
Institut des Hautes Études en Arts Plastiques, Paris

1978
Licence en philosophie, Université de Liège (Bac + 5)

1972
1re licence en droit, Université de Liège (Bac + 3)

1970
Humanités classiques

Autres activités professionnelles

Depuis 2001, professeur à l’École Nationale Supérieure d’Art à Nice (Villa Arson)

Recherche, Enseignement

1984-85
Enseignement de philosophie, Ecole pour Educateurs, Liège

1984-87
Collaborateur du Centre de Recherche et d’Etude de la Décision Administrative et Politique, Université de Paris-Dauphine, professeur Lucien Sfez

1988-89
Chargé de cours, Université de Paris VIII, « Sémiologie de l’image et du son », « Communication et paradoxes »

1988-89
Participation à la première session de l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques, Paris, sous la direction de Pontus Hulten

1991-92
Assistant à l’Institut des Hautes Etudes en Arts Plastiques

1993-97
Professeur à l’École Nationale des Beaux Arts de Bourges

1998-2001
Professeur à l’École Nationale des Beaux Arts de Dijon

Expositions individuelles (sélection)

2010
« Trait d’Union », 1% artistique, Université de Paris Diderot, Paris
« Metodo », performance, Académie royale des Beaux-arts, Bruxelles
« Développement durable », performance, Musée national Marc Chagall, Nice
« Double vie », performance, Liedts Messen Foundation, Gand

2009
« Anamnèse ou catamnèse », performance, FRAC champagne-Ardenne, Reims
« Epigone », performance, Ecole Nationale des Beaux-arts, Lyon
« Mémoire », performance, ActOral, Marseille, Paris, Nantes
« Vidéastique et preformanciel », Nuit Blanche, Ecole Nationale Supérieure, Paris
« Anamnèse ou catamnèse », performance, Musée d’art moderne et contemporain, Strasbourg
« Heuristique », performance, Académie des Beaux-Arts de Liège
« La règle de détachement », performance, Halles de Schaerbeek, Bruxelles
« Buzz », avec Joseph Mouton, Fondation d’entreprise Ricard, Paris

2008
« Im/posture », performance et master-class, Arteleku, Saint-Sebastien, Donostia

2007
« L’argument de la diagonale », avec Jean Gaudin, Halles de Schaerbeek, Bruxelles
« Palais des Glaces et de la Découverte », pavillon belge de la 52e biennale d’art de Venise, Venise
Galerie Emmanuel Perrotin, Paris
« Qu’appelle-t’on sortir ? », performance, Villa Arson, Nice
« How to… ? », performance, Drawing Center, New York
« Mon ex », performance, Jeu de Paume, Paris
« Binôme », performance, ArtBrussels, Bruxelles
« Qui va gagner ? », performance, Galerie Léo Scheer, Paris

2006
« Le chant des villes », performance avec Joseph Mouton, Théâtre de la Photographie et de l’Image, Nice
« Pipterino », performance avec Joseph Mouton, Le Confort Moderne, Poitiers
« L’argument de la diagonale », performance avec Jean Gaudin, Ecole nationale supérieure d’art, Dijon
« Magister mis à nu », MAC VAL, Vitry sur Seine
« Ensemble ou Collection », performance, Maison Rouge, Fondation Antoine de Galbert, Paris
« Téléflore », vidéos, photos, dessins, Galerie de l’Ecole régionale supérieure d’art, Nantes
« Lab », performance, Showcase, soirée Emmanuel Perrotin dans le cadre de la FIAC, Paris

2005
« L’argument de la diagonale », performance avec Jean Gaudin, université de Paris X, Nanterre
« Alzheimer & Co », performance, Musée d’art moderne et contemporain, Liège, Belgique
« Euristique du Virtuel », performance, Musée des Beaux Arts de Nancy ; colloque Chercher sa recherche

2004
« Anneaux de Soury », Galerie Emmanuel Perrotin, Paris
« Viaduc », performance avec Virginie Le Touze et Joseph Mouton, Frac Paca, Marseille

2003
« Le projet mimosas », Galerie française Piazza Navona et Academia Belga, Rome, Italie
« Catamnésie », performance avec Joseph Mouton, Villa Caméline, Nice

2002
« Lacs », conférence performance, École du Louvre, Paris
« Actualités », conférence performance, Centre National de la Photogaphie, Paris
« Pour en finir avec la barre de Sheffer », Frac Pays de la Loire, Nantes

2001
« Anneaux de Soury », La Verrière, Hermès, Bruxelles, Belgique

2000
« The dummy’s lesson », avec J.-P. Khazem, CRAC de Sète
FIAC, Galerie Emmanuel Perrotin, Paris

1999
École des beaux-arts, Dunkerque
« ...spection », Frac Bourgogne

1998
INSA, Lyon
Collège Scamaroni, Charleville Mézières

1997
Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier
« Tout et n’importe quoi ? », conférence Frac Poitou Charentes
École des Beaux Arts, Angoulême
les amis du Frac Champagne-Ardenne (dans le cadre des 10 jours de l’Art Contemporain)
« Pour en finir avec Sheffer », conférence, dans le cadre d’Exogen, Institut de mathématiques de l’université de Copenhague, Danemark
« ...Y/Z=A/B... », Galerie Emmanuel Perrotin, Paris

1996
« Analogique vs Digital », performance-conférence, Frac Paca, Marseille
Atelier Ste Anne, Bruxelles, Belgique
« La boucle », Frac Champagne Ardenne, Reims
École Régionale des Beaux-Arts de Rouen

1995
NZET Projekt, Gand, Belgique
Abbaye St André, Centre d’art contemporain, Meymac
« La barre de Sheffer », performance, Académie de France, Villa Medicis, Rome
Centre d’Art Contemporain d’Hérouville St Clair
ENSAD Limoges
« Fort-Da », Frac Auvergne, Clermont-Ferrand
« 3 conférences en balises », Espace Croisé, Lille

1994
« E falso quodlibet », performance, Fondation Cartier, Paris

1993
« La main à deux pouces », Galerie Emmanuel Perrotin, Paris

1989
« Magister », vidéo (bourse de la Direction Régionales des Affaires Culturelles Ile de France) ;
« Performance en série sur l’art de peindre », Cirque Divers, Liège, Belgique

1988
« Peindre une forêt... », peinture monumentale, Conservatoire Royal des Flandres, Anvers, Belgique

1984
Performance, exposition, Espace 251 Nord, Liège, Belgique
« Main-mise, main-levée, main-morte », vidéo

1983
« Expliquer le transfini à ses amis », performance, Ans-Palace, Liège, Belgique

Expositions collectives (sélection)

2010

« Méthodologie », performance, Printemps de Septembre, Musée des Augustins, Toulouse
« Département des coqs », De Warande, Turnhout, Belgique
« Double Bind », Centre national d’art contemporain, Villa Arson, Nice

2009 – 2010
« For the blind man in the dark room looking for the black cat that isn’t there », vidéos, Contemporary Art Museum St Louis, Saint Louis
ICA, Institue of Contemporary Art, Londres
MOCAD, Museum of contemporary Art Detroit, Detroit de Appel arts center, Amsterdam
Culturgest, Lisbonne

2009
« Fictions », performance, Fondation d’entreprise Ricard, Paris 2008
« Ne pas jouer avec des choses mortes », Villa Arson, Nice
« Martian Museum of Terrestrial Art », Barbican Art Gallery, Londres
« Sens dessus dessous », Centre Régional d’Art contemporain, Sète
« La dégelée Rabelais », Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier et Sète
« Paradise now ! », Tate Modern, Londres
« Le démon de l’arborescence », Centre d’art et de recherche Bétonsalon, Paris
« Un train peut en cacher un autre - points de vues, diversions et convoitises », Ecole d’Arts plastiques de la Ville de Cholet, FR

2007
« FIAC cinéma 2007 », d.c.a., Palais de Tokyo, Paris
« Les machines desireuses II » (performance) Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg, France
« Playback », Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris
Du machinique et du vivant", la Réserve, Pacy sur Eure, France

2006
« Chauffe Marcel », Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier
« Pipterino », performance avec Joseph Mouton, Le Confort Moderne, Poitiers

2005
Galerie des Filles du Calvaire, Paris, Bruxelles
Galerie Emmanuel Perrotin, Paris
« La Belgique visionnaire », sous la direction de Harald Szeemann, Palais des Beaux-Arts,Bruxelles, Belgique
« Un pour tous », Salle René Thomas, Venarey-les-Laumes
« Collection2 », Fondation Claudine et Jean-Marc Salomon, Château d’Arenthon, Alex (Annecy)
Brussels South Airport, Krinzinger Projekt, Vienne, Autriche
« Burlesques contemporains », Jeu de paume, Paris
« Digestion, mémoire et transmission », Musée d’art moderne et contemporain, Liège, Belgique
« Le Bouillon ou Deus Videt », MAGASIN-Centre National d’art Contemporain de Grenoble, Grenoble
« L’humanité mise à nu et l’art en frac, même », Casino Luxembourg - Forum d’art contemporain, Luxembourg
« Tableau Ecrans », Galerie Les filles du calvaire, Bruxelles, Belgique

2004

Frac Languedoc-Roussillon
« Images contemporaines », Parc Saint-Léger/Centre d’art contemporain, Pougues-les-Eaux
« Grotesque, burlesque et parodie », Abbaye Saint-André, centre d’art contemporain, Meymac

2003
Collections sans Frontières, Galeria d’Arte Moderna, Turin, Italie
Galerie Marcel Duchamp, Yvetot
Lee 3 Tau Ceti Central Armory Show, Villa Arson, Nice

2002
« Né un 3 septembre », Frac Bourgogne, Dijon
Oeuvres du Frac Bourgogne : Dijon, Centre hospitalier universitaire, 3 décembre 2001-3 mars 2002
« IN / EX-HIBITION », Galerie les Filles du Calvaire, Paris
« Au fil du temps », Musée de la Crèche, Chaumont
« Onde de choc », L’Arteppes art contemporain, Annecy
Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis : MC93, Bobigny
« Petites histoires loufoques », Collège Paul Fort, Is-sur-Tille
« Et réciproquement », Centre culturel Condorcet, Château-Chinon
« Le Colloque des chiens », Espace 251 Nord, Liège, Belgique

2001

« En miroir », Musée Malraux, Le Havre
« Voyage à Cythère », Frac Languedoc-Roussillon, Sérignan
« Art, science, technique, cerveau », École d’art d’Aix-en-Provence
« La trahison des images », Palazzo Franchetti, Biennale de Venise, Italie
« Espace du corps », Bibliothèque de la Communauté de Commune du canton, Chauffailles
Apéro Vidéo, Ecole supérieure des Beaux-Arts, Tours

2000
Galerie Frank, Paris
« Des arts plastiques à la mode », Christie’s, Paris
Frac Champagne-Ardenne
Frac Poitou-charentes
« Qui plume la lune », Maison pour tous Château d’Aux, Gueugnon

1999
Quatuor d’image, Centre Wallonie-Bruxelles, Paris
Galerie Emmanuel Perrotin, Paris
Centre d’art contemporain, Valence
« Abracadabra », Tate Gallery, Londres, Angleterre

1998

Acquisitions récentes, Frac Nord-Pas de Calais
« Hiatus », Frac Basse-Normandie
« Mettre en scène », Théâtre National de Bretagne, Rennes

1997

Foire de Bruxelles, Espace 251 Nord, Belgique
« Coïncidences », Fondation Cartier pour l’art contemporain, Paris
« Exogen », Institut de mathématiques, Copenhague, Danemark
« Histoire de voir », Fondation Cartier, Paris ; Châteaux du Bordelais
Festival Bandits-Mages, Bourges
Galerie Sintitulo, org. Éric Maillet, Nice

1997 - 98
Acquisitions récentes, Frac Champagne-Ardenne

1996
Vidéochroniques, Marseille
Frac Poitou Charentes
« Indices », Frac Paca

1995
NICAF, Galerie Emmanuel Perrotin, Yokohama, Japon
« Self-determination », Musée communal d’art contemporain, Arnhem, Pays-Bas
Bravin Post Lee Gallery, New York, Etats-Unis
« On board, org ». Jérôme Sans, Venise, Italie
« Aperto 95 », Frac Languedoc Roussillon

1994
Galerie Emmanuel Perrotin
The Gramercy Contemporary Art Exhibition, New York, Etats-Unis
Résidence secondaire, espace Saint Nicolas, Paris

1993
« En Scène », Warmoesstraat 139, Amsterdam, Pays-Bas
« Conférence sur la Main », Galerie Emmanuel Perrotin, Paris
« Le Jardin de la Vierge », org. Laurent Jacob, Bruxelles, Belgique

1993 - 1994
Viennese Story, Wiener Secession, org. Jérôme Sans, Vienne

1992
Free Enterprise, International Contemporary Art, Amsterdam, Pays-Bas
« Ateliers d’hiver », Espace 251 Nord, Liège, Belgique

1991
Incontri Internationale, Spoleto, Italie

1990
Galerie Nouvelles Images, La Haye, Pays-Bas

1988
Casa Frollo, org. Espace 251 Nord, Venise, Italie

1987
Accademia Belga, org. Espace 251 Nord, Rome, Italie

1986
Casa Frollo, org. Espace 251 Nord, Venise, Italie

1985
Atelier Ste Anne, Bruxelles, Belgique

Vidéos

2007
Couleurs, 9’
Trois performances à Venise, 45’
Palais des glaces et la découvertes, 11 séquences, 44’

2004
Labor Intus, avec Joseph Mouton

2003
Le projet mimosas

2001
Introduction to learning foreign languages, Tokyo TV
Between Us

2000
Kant
The dummy’s lesson, avec Jean-Pierre Khazem

1999
Masse sur Comptable, installation
How to draw a square, installation

1998
INSA

1997
R.D.F.D., vidéo + dessins
Pour en finir avec Sheffer

1996
Concaténologie
PourTours

1995
Analogy, installation
Fort-Da, installation
Multimédia, Genèse, Ressemblance, installations

1994
L’espace entre les choses, installation
La barre de Sheffer, installation
Marelles logiques, installation

1993
R.C., Rudolf Carnap
La main à deux pouces, installation

1992
Conférence sur la main, installation

1989
Magister

1988
Main-mise, main-levée, main-morte

Bibliographie

Articles de presse, de revues, catalogues.

2010
« ABC – Art belge contemporain », Art press 2, N° 19
« Performances contemporaines 2 », Art press 2, N° 18

2009
Emmanuelle Lequeux, « Le Monde », 21 novembre 2009

2007
Lino Polegato, Éric Duyckaerts et Christine Macel, Quelques réflexions sur les entrelacs, entretien, in Flux-News, mai 2007
Éric Mangion, Les vérités qui n’en sont pas, in art press, n°335, juin 2007
Cédric Schönwald, Éric Duyckaerts Para-Docte, in art21, mai 2007
Anne Hustache, Rendez-vous dans la lagune, in Art Antiques Auction, juin 2007
Guy Gilsoul, Herr Professor Duyckaerts, in Elle Belgique (français), juin 2007
Emmanuelle Lequeux, Les meilleurs pavillons, in Beaux-Arts Magazine, juin 2007
Nina Broucke, Duyckaerts Belgische Van Venetie Vededigt Driekleur, Elle Belgique (vlaams), juin 2007
Emmanuelle Lequeux, Vidéo-conférence farfelue avec Duyckaerts, in Le Monde, 23 juin 2007
Sophie Schmit, Biennale de Venise, in Art Actuel, juillet/août 2007
Alain Delannois, Un Palais des Glaces à Venise, in Trends Tendances, 21 juin 2007
Bernard Marcelis, La maîtrise du paradoxe, in H Art, 21/06/2007
Cédric Schönwald, Éric Duyckaerts Para-Docte, in art21, mai 2007. Le site d’art21 : http://www.art21.fr/
Nina Broucke, Duyckaerts Belgische Van Venetie Vededigt Driekleur, in Elle Belgique (en flamand), 01 Juin 2007

2001
Aux dernières nouvelles... Clermont-Ferrand , Frac Auvergne, 2001
Claude Lorent : Lacan, la mathématique, Hermès et l’artiste, in La Libre Belgique (culture), 7 fevrier 2001, p.12
Joseph Mouton : Notes-atolls - pour saluer E.D., in Art press, n° 271, pp.38-41
Laurent Jacob, Christine Jamart : La rumination inspirée d’un artisan-réalisateur, in L’art même n° 12, juillet-septembre 2001 - reprod. p. 21
Christine Jamart : Éric Duyckaerts - l’art de la rigole, in L’art même, n° 13, oct-déc, pp. 14sq

2000
Des arts plastiques à la mode, in Beaux-Arts Magazine, Hors-série, Christie’s, avril 2000
Véronique Dupont : Manipulation psycholoufoque, in NUMÉRO, 14, mai 2000, p.40
Frédéric Chaubin, in Citizen K, été 2000
Art & Photography, novembre 2000, pp. 242

1999
ABRACADABRA, International Contemporary Art, Tate Gallery Publishing, pp. 38sq.
Jacinto Lageira : Duyckaerts, de la pluralité des discours, in L’Oeil n° 507, juin 1999 - reprod. p. 38
Frédérique Laval : Duyckaerts, in Art actuel n° 3, juillet-août 1999 - reprod. et cit. p.17

1997
Clarisse Hahn : Démonstrations mutationnelles, Éric Duyckaerts, in Bloc Notes, n°14, janvier-février 1997
Jean-Max Colard : Eric Duyckaerts, in les Inrockuptibles, n°119, 1997
Jeff Rian : Éric Duyckaerts, in Flash Art, n°197, novembre-dec.embre 1997

1996
Patricia Brignone : Portrait de l’artiste en conférencier, in art press, avril

1995
Didier Arnaudet : Éric Duyckaerts, Patrice Carré, in art press, septembre 1994
Muriel Lebert : Éric Duyckaerts, qu’est-ce que c’est, un MacGuffin ?, in Artefactum, 1 mars 1994
Paul Ardenne : Éric Duyckaerts, un roman post-philosophique, in art press, novembre 1994

1993
Sabrina Grassi : Éric Duyckaerts, in Journal des Expositions, octobre 1993
Interview par Vincent Bergeret, in Citizen K, n°3, quatrième trimestre 1993

Publications (sélection)

2008
Éric Duyckaerts et Arnaud Labelle-Rojoux, Correspondance, in Posture(s) Imposture(s), Actes du colloque, MAC VAL, Vitry-sur-Seine

2007
Éric Duyckaerts, catalogue monographique, textes : Christine Macel, Jacques Dubois, entretien avec Hans Ulrich Obrist, édition Monographik, 2007
Éric Duyckaerts, DVD, édition Malta, 15 vidéos d’Éric Duyckaerts depuis 1989
Éric Duyckaerts, Théories tentatives, Considérations relatives à certains aspects de quelques problèmes, variation VI, éditions Léo Scheer, Paris, 2007

2006
Magister mis à nu, L’art peut-il se passer de commentaire ? Actes du colloque, MAC VAL, Vitry-sur-Seine

2005
Cucurbitacée sauvage, Aller par quatre chemins, La Valette-du-Var

2003
Dédéser, Trouble, n°3

2002
Éric Duyckaerts, catalogue monographique, textes : Joseph Mouton, Jeff Rian, notices : Éric Duyckaerts, bilingue français / anglais, coédition Frac Bourgogne, Crac Sète, Galerie Emmanuel Perrotin, L’Office/ENSBA Dijon, 128 pages, 2002

2001
Historicisme intime, Rue Descartes, décembre, Presses Universitaires de France

2000
Et ça ?, Documents sur l’art contemporain, n°12

1999
Masse sur Comptable, La Nouvelle Interlope, pp.6-7

1998
De quoi s’agit-il, Hors d’œuvre, n°3

1997
R.D.F.D., catalogue “Coïncidences”, Fondation Cartier

1995
Éric Duyckaerts, catalogue monographique, textes Daniel Soutif, Henri-Alexis Baatsch, édition Centre d’art Meymac, 1995
Echoing, On board, Venise

1994
Vers la construction d’une vérité énantiomorphe, Documents sur l’art contemporain, n°5, février
Eine Regel der Logik als viraler Herd, below papers, n°3, Berlin

1993
Louis, Nicolas, Ludwig et quelques autres, catalogue Anne Barbier, Ville de Paris
Inas Augen, Viennese story, Wiener Secession
Préface aux Mémoires d’un ange maladroit de Francis Dannemark, éditions Labor

1991
Matériau Lulu / Paysage avec computer, Lulu Love Life, Atelier Ste Anne, Bruxelles

1990
Mesure pour mesure, Feux pâles, Capc Musée d’art contemporain, Bordeaux

1988
Sur un lieu commun, entretien avec Georges Verney-Caron, pour Les ready-made appartiennent à tout le monde (Philippe Thomas), Maison de la culture et de la communication de St Étienne

1987
Main-mise, main-levée, main-morte, Alternatives théâtrales, n°28, Bruxelles
Expérience imaginaire et intelligence artificielle, Quaderni, n°1, Université de Paris-Dauphine
Esprits, cerveaux, programmes, traduction de John Searle, Quaderni, n°1, Université de Paris-Dauphine
Pour un point de vue fragmentaire sur le jeu, Quaderni, n°2
Souffler n’est pas jouer, sous le nom de Victor Bartsch, Quaderni, n°2, Université de Paris-Dauphine

1986
La question du métalangage est-elle périmée ?, Cahiers internationaux de symbolisme, n°51-52, Mons
Peinture morte, Clichés, n°32, Bruxelles

1985
Bateson dans les coulisses, Actes du Congrès international de théâtre, Barcelone
La décentralisation des arts plastiques dans la Communauté Wallonie-Bruxelles, Actes du colloque
Les centres culturels, pôles de la création décentralisée, Ministère de la Communauté Française de Belgique
Lettre à Jacques, Alternatives théâtrales, n°18, Bruxelles

1984
Paradoxes et subjectivité, Faculté de philosophie et lettres, Liège

1981
Sur l’acteur, Carré Magazine, Liège

Vidéos

Présentation de l’exposition d’Eric Duyckaerts, « ’idéo »


Abécédaire par E. Duyckaerts

Informations pratiques, évènements

Programmation

Dimanche 20 mars : Biennale de la danse

Entrée libre
15h et 17h : « fluXS.2 », création de 2007 de la compagnie Jean Gaudin, dans le cadre de la XVIe Biennale de la danse du Val-de-Marne, en coproduction avec le Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne.
16h  : « L’argument de la diagonale », conférence-performance d’Éric Duyckaerts et Jean Gaudin.

Dimanche 3 avril : Carte blanche à Éric Duyckaerts

À partir de 15h : Un retour aux sources pour l’artiste qui profite de cette carte blanche pour nous faire part des obsessions et des références qui habitent son œuvre.
Entrée libre.

Samedi 14 mai :

15h-23h : Nuit des musées
Entrée libre
À partir de 15h : VICO : plateforme d’échange de vidéos. Les archives de l’art action au MAC VAL : parcours audiovisuel conçu en collaboration avec l’Atelier Boronali.
15h : Atelier du livre d’artiste autour du livre pour enfant Caca grande de Carlos Amorales.
16h : Visite gestuelle par Levent Beskardes.
17h : Under the influence #07 : lecture-performance de Charles Pennequin, dans la cadre de la résidence de Jérôme Game.
19h : Angry with the boy from Ipanema : performance de Virginie Le Touze.
20h : Talk Show : spectacle de Bettina Atala, coproduction 34567 films/ Les Laboratoires d’Aubervilliers / Les Spectacles vivants, Centre Pompidou / MAC VAL.
21h : Conférence d’Éric Duyckaerts.
22h : Histoire de l’art, histoires du rock : conférence-performance de Jean-Luc Verna.

Navettes gratuites vers Paris.

Autour de l’exposition

Visites fixes hebdomadaires :

Les mardis à 12h30, les mercredis à 15h, les samedis et les dimanches à 16h.
Gratuites avec le billet d’entrée du musée.

Laboratoires d’art contemporain :

« Le laboratoire de l’éloquence », par Jérôme Game, inspiré des concours d’éloquence ou de rhétorique chers à Éric Duyckaerts.

1er, 2 et 3 avril, 14h-18h : ateliers adultes.
2 euros par participant et par séance, reservation@macval.fr.

Fabriques d’art contemporain :

« Keskidy ? », par Jérôme Game, une invitation à manipuler, comprendre et maîtriser les langages pour créer de véritables performances.

12-15 avril, 14h-16h30 : ateliers 12-18 ans. « La fabrique de la performance », par Sophie Chérot, une invitation aux enfants à se mettre dans la peau d’un conférencier.

19-22 avril, 10 h-16 h : ateliers à partir de 8 ans.
2 euros par participant et par séance, reservation@macval.fr.

Vidéo-club

« Logos et pathos » : Vidéos d’artistes, films d’animation ou de fictions autour du savoir et du burlesque. Séance de 45’ présentée et animée par un conférencier du musée.

9 et 23 mars, 14h30 : pour tous, à partir de 8 ans.
Entrée libre.

Publication

Éric Duyckaerts – ’idéo
Catalogue de l’exposition.
Textes d’Éric Duyckaerts, Marie Muracciole, Joseph Mouton.

Entretien d’Éric Duyckaerts avec Frank Lamy.
Éditions du MAC/VAL.
Bilingue français-anglais, format 21 x 28 cm, 160 pages, 25 euros. Parution à l’occasion de la Nuit des musées.

Informations pratiques

MAC VAL
Musée d’art contemporain du Val-de-Marne

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine
T. +33 (0)1 43 91 64 20
F. +33 (0)1 43 91 64 30
www.macval.fr

« ’idéo »
Commissaire : Frank Lamy, assisté de Julien Blanpied
Stagiaire : Théo Ciora

Exposition ouverte au public du 5 mars au 5 juin 2011

Tous les jours, sauf le lundi, de 12h à 19h (clôture des caisses une heure avant).
Plein tarif : 5 euros.
Tarif réduit : 2,50 euros.
Gratuité : moins de 26 ans, étudiants, chômeurs, premier dimanche du mois…

Éric Duyckaerts ’Idéo
Télécharger la version pdf du Petit Journal
PDF - 127.8 ko
Télécharger