vue de l’exposition « Comme les racines parlent, les fissures se creusent - MAC VAL Garden »
Gözde Ilkin.
MAC VAL 2019.
Photo © Rebecca Fanuele.

Gözde Ilkin

Résidence d’artiste juin – juillet 2019 2019
« Comme les racines parlent, les fissures se creusent »
MAC VAL Garden
Exposition du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020

Le travail de Gözde Ilkin est profondément ancré dans l’histoire, la réalité contemporaine, internationale mais aussi celle de son pays.
Par le biais d’interventions sur la matière, cette jeune artiste turque utilise la couture, la broderie, le dessin et la peinture, ainsi que des installations vidéo et sonores pour donner à voir, avec la distance d’une technique familière et domestique, des sujets d’ordre social et politique.
Réunissant les sphères personnelles et sociales, privées et publiques, elle met en exergue les formes historiques et contemporaines de pouvoir et de domination, les relations entre culture et nature et les processus de destruction et de transformation de la nature par l’homme.
Lors de sa résidence au MAC VAL, Gözde Ilkin poursuit son travail sur la nature et s’intéresse aux jardins partagés, la notion de communauté et de territoire.

Gözde ĺlkin est née en 1981 à Kütahya (Turquie). Elle a étudié la peinture à la faculté des beaux-arts de l’Université Mimar Sinan et poursuit des études à l’Université Marmara d’Istanbul. Elle vit et travaille à Istanbul.

La résidence d’artiste de Gözde Ilkin s’inscrit dans le cadre de la Biennale d’Istanbul.

« Comme les racines parlent, les fissures se creusent - MAC VAL Garden »