Festival Sons d’Hiver, avec Fred Frith « Composer pour l’image »

Dimanche 19 janvier 2020, à partir de 15h, après-midi en trois parties

—  Projection de « Leaning into the wind », documentaire de Thomas Riedelsheimer sur Andy Goldsworthy, Bande originale Fred Frith
(durée : 1 h 30)

—  « Composer pour l’image », rencontreconférence avec Fred Frith
(durée : 1 h)

—  « Drawing Sound », performance musicale et dessinée de Fred Frith et Heike Liss
(durée : 50 min)

Guitariste électrique et expérimentateur, pionnier musical incontournable, Fred Frith affûte d’abord son propre univers sonore en fondant « Henry Cow », groupe mythique anglais où le rock se confond avec la musique contemporaine. Depuis son arrivée à New York en 1978, Frith travaille au croisement du cinéma, de la danse, du théâtre et des arts plastiques.
Il explore les liens entre l’improvisation et les images, s’amusant des structures en musique comme d’autres jouent du montage au cinéma. Il travaille selon ce procédé avec Thomas Riedelsheimer en 2018 sur le film Leaning into the Wind, dédié à l’artiste du Land Art, Andy Goldsworthy. Face aux images, le flot de sa création, préparé, pensé, composé, fait incessamment face à l’urgence provoquée par les images en mouvement.
Fred Frith met en jeu son rapport à l’image cinéma et au mouvement aux cotés de l’artiste Heike Liss, improvisatrice d’images sonores. Dans la performance Drawing Sound, Liss trace ce qui pourrait être une forme concrète du paysage sonore inventé par Frith, mu à son tour par le mouvement d’exécution de la plasticienne.