Suspended Time
Taysir Batniji
2006
Sable, verre, 10 x 27 cm
© Adagp, Paris 2021
Photographie © Taysir Batniji
Courtesy de l’artiste

Carte blanche à Taysir Batniji

Dimanche 7 novembre, à partir de 15h.

Ces « interludes critiques » proposent autant d’échos personnels et subjectifs, critiques ou poétiques de l’exposition de Taysir Batniji.
Au programme : visites inventées, conférence, concert et interventions avec les invité.e.s de l’artiste.

—  A partir de 15h

Rencontres au cœur de l’exposition de Taysir Batniji « Quelques bribes arrachées au vide qui se creuse », en présence de Julien Blanpied, Charbel-joseph H. Boutros, Marie-Claire Caloz-Tschopp et Catherine David.

—  A 17h, auditorium

JPEG - 30.2 ko
Kamilya Jubran et Werner Hasler
© Everest Records

« Wa », concert de Kamilya Jubran et Werner Hasler

Kamilya Jubran est une compositrice, chanteuse et musicienne d’origine palestinienne, née en Israël. De formation musicale classique arabe, elle devient en 1982 à l’âge de 19 ans, un membre fondateur de l’association Sabreen - pionnière dans le domaine de la musique actuelle arabe à Jérusalem. Avec Sabreen, elle se produit (chant et kanoun) dans de nombreux pays jusqu’en 2002, date à laquelle elle décide de venir vivre en Europe. Elle a produit quatre albums avec son association, et a donné depuis plusieurs centaines de concerts en Palestine, mais aussi à l’étranger (Etats-Unis, France, Suisse, Suède, Italie, Japon, Egypte, Tunisie, Jordanie, etc.). Aujourd’hui, Kamilya Jubran travaille avec le trompettiste et musicien électronique Werner Hasler. Leur dernier album intitulé « Wa » est sorti le 29 novembre 2019 chez Everest Records.

Le catalogue de l’exposition est en vente à la billetterie du musée.
Gratuit, en accès libre dans la limite des places disponibles.