Les maternelles

- Jusqu’au 5 janvier 2020, autour de l’exposition de la collection « Persona grata ? » et des œuvres produites dans le cadre des résidences d’Hugo Aveta et de Gözde Ilkin.

« Habiter les lieux »
Les meubles et les maisons expriment le besoin universel d’un « chez-soi », où trouver ses repères.
Tout au long de l’exposition « Persona grata ? », des bateaux, des fauteuils, des maisons-chaussures, des cabanes, des tapis, des immeubles collectifs prennent des formes plastiques très variées faisant écho à mille manières d’habiter.
Autour des œuvres de Pascale Consigny, Éléonore False, Pierre Huyghe, Bertrand Lamarche, Philippe Parreno, Patrick Tosani…

« Gestes créatifs »
Et si nous visitions l’exposition en se demandant « comment c’est fait » ?
Éclaboussures de couleur, empreintes de bois sculpté, photographie prise pendant de longues minutes, tissage de laine prenant pour modèle une photocopie noir et blanc, macrophotographies de peaux, traces de doigts encrés sur une vitre, broderie… autant de manières de faire et d’exprimer des sensibilités.
Autour des œuvres de Mircea Cantor, Kyungwoo Chun, Éléonore False, Gözde Ilkin, Thierry Kuntzel, Barthélémy Toguo…

- Du 5 octobre 2019 au 9 février 2020, autour de l’exposition de Nil Yalter, « TRANS/HUMANCE »

Motifs créatifs
L’œuvre de Nil Yalter est caractérisée par la pluralité de ses expressions artistiques. _ Un parcours à la découverte de son vocabulaire artistique, qui explore la plasticité de l’écriture et du langage.
Liens avec le programme scolaire : explorer et décrire les formes géométriques ; reconnaître et se familiariser avec les matériaux artistiques, premières approches de l’écriture.

- À partir du 11 février 2020, autour de la nouvelle exposition de la collection.

Vers l’invisible et au-delà !
De l’infime à l’incommensurable, les œuvres nous font rêver et douter de ce que nous voyons, de ce qui nous entoure… Il s’agira de réfléchir ensemble pour ordonner entre eux les mondes donnés à voir par les artistes, de leur prêter mesure.
Autour des œuvres de Dove Allouche, Hicham Berrada, Michel Blazy, Charlotte Charbonnel, Evariste Richer, Stéphane Thidet…

Arpenter la Terre
La marche est l’un des moyens privilégiés par les artistes pour faire une expérience à la fois intime et engagée du monde. Cela commence en bas de chez soi, et peut se poursuivre, loin, loin, loin…
Autour des œuvres de Tania Mouraud, Gina Pane, Laurent Pernot, Sophie Ristelhueber…

- Du 7 mars à août 2020, autour de l’exposition du duo d’artistes Brognon et Rollin

Voyage dans l’espace-temps
Jeux de comptage, mesure de l’espace avec ses pieds, ses mains, son pouce, chanson à gestes et ritournelles sont autant de manière d’apprivoiser les lieux qui nous entourent et de comprendre le passage du temps avec son corps. L’exposition est pensée comme un territoire physique et temporel à explorer ensemble.

- Visites croisées avec le centre de documentation
Le centre de documentation accompagne la collection du musée, la programmation artistique et suit l’actualité de la création. Des visites actives de la collection ou des expositions temporaires sont menées par une documentaliste et un conférencier ou une conférencière.

« Un livre, une œuvre »
Les enfants découvrent une sélection d’œuvres du musée, de livres d’artistes et d’albums jeunesse. Les documentalistes choisissent des formats étonnants et des manières inédites de raconter une histoire.
Le parcours se décline tout en surprises du livre à l’œuvre, en deux temps : la découverte des livres avec la documentaliste et la visite du musée avec un conférencier ou une conférencière.