Les lycées

Jusqu’à fin 2021, autour de l’exposition de la collection « Le vent se lève »

—  Anthropo-quoi ?
De nombreux·ses scientifiques affirment que depuis la révolution industrielle, l’humanité a un impact aussi puissant que les phénomènes naturels sur le devenir de la planète. Menace, mais aussi pouvoir d’imaginer d’autres modes de relation au vivant et à la Terre, comment les artistes s’emparent de cette actualité brûlante ?
Autour des œuvres de Bianca Argimón, Clément Cogitore, Nicolas Floc’h, José Gamarra, Tania Mouraud, Laurent Pernot, Bruno Serralongue, etc.

—  « Les nouveaux paysages »
Les représentations du paysage se transforment, témoignant des changements de relation entre les humains et leur environnement. Porteuse d’une vision surplombante de la nature, la vedutta de la Renaissance est aujourd’hui remise en cause. Les artistes privilégient un paysage activé par le geste, qu’il soit un acte de résistance ou un acte poétique, révélateur des enjeux écologiques et éthiques du XXIe siècle.
Autour des œuvres de Pierre Ardouvin, Christian Boltanski, Nicolas Floc’h, José Gamarra, Pierre Malphettes, Roman Moriceau, Gina Pane, Stéphane Thidet, Tatiana Trouvé, etc.