Workshop proposé par l’artiste Aymeric Vergnon-d’Alançon, dans le cadre du partenariat entre l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III et le MAC VAL
© Aymeric Vergnon-d’Alançon

Révolutions

Un projet d’Aymeric Vergnon-d’Alançon

Avec les étudiantes du Master 2, Médiation du patrimoine et de l’exposition, Université Sorbonne Nouvelle – Paris III.
Octobre 2020 – mai 2021

Révolutions

En partenariat avec l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III.

Un workshop proposé par l’artiste Aymeric Vergnon-d’Alançon, dans le cadre du partenariat entre l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris III et le MAC VAL, autour de l’exposition de la collection « Le vent se lève ».

Révolutions est un podcast écrit et interprété par Donia Ben Lakhdar, Magalie Boucher, Marie Chappaz, Eloïne Erpeldinger, Isis Genetzkow, Flora Janand, Margaux Lalys, Zoé Madelenat, Raphaëlle Marin, étudiantes du Master 2, Médiation du patrimoine et de l’exposition.
Déployant photographies, installations, vidéos et films, Aymeric Vergnon-d’Alançon s’intéresse aux liens entre image et texte et questionne les modalités narratives au sein des pratiques plastiques.

Pour ce workshop, il s’est emparé du format du podcast et a proposé aux étudiantes de créer un commentaire immersif. Pensé à l’origine pour être écouté dans les salles du musée, il fonctionne cependant aussi à distante. On peut en effet se projeter mentalement dans l’espace d’exposition grâce aux indications de direction qui sont données tout au long de l’écoute. Le travail sur le matériau sonore, les citations, les captations de certaines œuvres déplacent l’outil de visite vers l’objet radiophonique. Chacune de ces propositions constitue un parcours au sein de l’exposition « Le vent se lève », consacrée aux rapports que l’espèce humaine entretient avec la Terre.
L’auditeur-spectateur se voit ainsi dirigé spatialement et son attention amenée vers certaines œuvres. Le podcast reprend ainsi le fonctionnement classique d’un audioguide d’exposition à ceci près qu’au lieu d’un discours unique ce sont trois points de vue, trois commentaires différents qui se superposent, débordant les uns sur les autres.

Révolution politique met l’accent sur l’appartenance à un collectif à travers les luttes, les rassemblements, les endroits de rébellion. Il est également question d’œuvres où la nature mondialisée d’aujourd’hui rappelle les cicatrices de l’histoire.

Révolution politique

Révolution intime vous fait voyager dans le temps et vous propose de choisir votre forme d’engagement. Serez-vous témoin ou acteur ? Quelle que soit votre place, votre existence est une série de micro révolutions personnelles. Les œuvres de l’exposition viendront les révéler et, parfois, les provoquer.

Révolution intime

Révolution cyclique rappelle que les rythmes fondamentaux de notre vie : l’alternance des nuits et des jours, l’existence des saisons, sont liées au mouvement de la terre autour du Soleil qui lui-même participe à la rotation des étoiles au sein de notre galaxie. Laissez-vous guider par les artistes de l’exposition, ils vous feront voir dans les phénomènes terrestres, les reflets de cet éternel retour.

Révolution cyclique

Découvrez ici le travail d’ Aymeric Vergnon-d’Alançon