De l’émoi à l’empreinte

Un projet de Graziella Delerm

Avec des patients de l’hôpital de jour Albert Chenevier, CHU Henri Mondor à Créteil, une classe de 3e du Collège de Staël à Maisons-Alfort et une classe de CM1 de l’école élémentaire Allezard à Créteil.
D’octobre 2020 à juin 2021

De l’émoi à l’empreinte

Le projet De l’émoi à l’empreinte s’inscrit dans le dispositif Culture à l’hôpital. Proposé par la Compagnie de la chose et mené par la metteuse en scène Graziella Delerm, il réunit un groupe de patient.es de l’hôpital de jour Albert Chenevier à Créteil, des élèves de 3e et de CM1 du Val-de-Marne.
En lien avec l’exposition de la collection du MACV VAL « Le vent se lève », ce projet décline plusieurs séances qui articulent les notions d’autoportrait, d’émotion et d’intime avec celle de l’empreinte.
Les séances mêlent découverte des œuvres du musée, écriture, pratique scénique et expression plastique. Les participant.es envisagent plusieurs manières de « faire trace » et expérimentent différentes techniques d’empreinte. Leurs productions nourrissent l’écriture d’une pièce scénique dont elles composent également le décor. Une vidéo présente finalement les différentes étapes du projet en mettant en regard les ateliers menés avec les trois groupes.

Photos© Fabienne Pagès, Graziella Delerme, Sou-Maëlla Bolmey.