MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Instagram Viméo

Occupation #12

Laurent Prexl, « Poésure et Sculptrie », Janvier 2010

Dimanche 31 janvier, de 13 h à 18 h

Un happening orchestré par Laurent Prexl avec la complicité de Jean-Michel Espitallier

Laurent Prexl s’intéresse à la disparition, aux procédures d’effacement.
Pour Poésure et Sculptrie, il invite une vingtaine de poètes contemporains représentatifs des champs de la poésie sonore et de la poésie action, à lire toute la journée et en public un texte de leur choix. De cette matière sonore enregistrée et accumulée, sera tirée une substance paradoxale : ne seront conservés que les « entre-mots » (bruits de bouches, respirations, etc.). Mis bout à bout, ces temps morts du langage forment alors une empreinte en négatif de la parole et de ce qu’elle véhicule.
Ce happening aboutira, courant 2010, à la publication aux éditions Al Dante d’un ouvrage regroupant les textes et leur effacement.

www.laurentprexl.com

Avec la participation de :
Eric Arlix, David Sillanoli, Jerôme Mauche, Jerôme Game, Anne-James Chaton, Vannina Maestri, Jacques Sivan, Arnaud Labelle-Rojoux, Joel Hubaut, Charles Pennequin, Emmanuel Rabu, Christophe Fiat, Benoît Casas, Julien Blaine, Sylvain Courtoux, Cyrille Martinez, Jean-Michel Espitallier, Bernard Heidsieck (pour l’édition)

Reportage : http://webtv.cg94.fr

Laurent Prexl, « Poésure et Sculptrie », Janvier 2010

Dimanche 31 janvier, de 13 h à 18 h

Un happening orchestré par Laurent Prexl avec la complicité de Jean-Michel Espitallier

Laurent Prexl s’intéresse à la disparition, aux procédures d’effacement.
Pour Poésure et Sculptrie, il invite une vingtaine de poètes contemporains représentatifs des champs de la poésie sonore et de la poésie action, à lire toute la journée et en public un texte de leur choix. De cette matière sonore enregistrée et accumulée, sera tirée une substance paradoxale : ne seront conservés que les « entre-mots » (bruits de bouches, respirations, etc.). Mis bout à bout, ces temps morts du langage forment alors une empreinte en négatif de la parole et de ce qu’elle véhicule.
Ce happening aboutira, courant 2010, à la publication aux éditions Al Dante d’un ouvrage regroupant les textes et leur effacement.

www.laurentprexl.com

Avec la participation de :
Eric Arlix, David Sillanoli, Jerôme Mauche, Jerôme Game, Anne-James Chaton, Vannina Maestri, Jacques Sivan, Arnaud Labelle-Rojoux, Joel Hubaut, Charles Pennequin, Emmanuel Rabu, Christophe Fiat, Benoît Casas, Julien Blaine, Sylvain Courtoux, Cyrille Martinez, Jean-Michel Espitallier, Bernard Heidsieck (pour l’édition)

Reportage : http://webtv.cg94.fr