exposition collective
22 octobre 2010 - 16 janvier 2011
  005/015  

Love Me Tender

Au travers d’installations, de photographies et de dessins, Pierre
Ardouvin esquisse un monde imaginaire oscillant entre allégresse et
nostalgie, bal du village et pop music, nature et artifice. Qu’ils donnent naissance à une table montée sur des échasses, une paire de chaussures à ressort, une voiture calcinée ou encore un ruisseau de goudron noir, les bricolages néo-surréalistes de Pierre Ardouvin suscitent un sentiment de familiarité, les écarts pris avec le réel venant révéler l’étrangeté quotidienne.

Pour « Love Me Tender », l’artiste aborde, avec espièglerie et nostalgie, l’univers forain. Une unique voiture auto tamponneuse, de couleur rouge, est posée sur une piste de 4 x 3 m. La structure réduite à treize planches en bois industrielles suffit à tenir l’édifice. À l’exception de quelques guirlandes lumineuses couvrant la partie supérieure de l’installation, aucune fioriture.

Entre merveilleux et désenchantement, l’installation de Pierre Ardouvin réactive simultanément les réminiscences des premières fêtes foraines et la douce insouciance qui accompagnait ces réjouissances. Mais si l’auto tamponneuse, délicieusement surannée, est chargée de souvenirs, de nostalgie, sa structure épurée nous maintient à distance. Une fois à bord du petit véhicule, le visiteur aura bien du mal à se divertir, tant la surface très étroite de la structure est inadaptée aux déplacements, et sera dans l’impossibilité de heurter ses adversaires. « Love Me Tender » n’est qu’un leurre, une reproduction lacunaire des auto tamponneuses d’autrefois. L’objet, paradigme du readymade, est comme désactivé. Il n’exerce plus aucune fonction de divertissement.

En guise de fond sonore, une version karaoké du « Love Me Tender » d’Elvis Presley résonne ironiquement, telle une promesse d’amour, un engagement qui ne pourra être tenu car l’installation désertée introduit un climat délétère. L’idylle tourne court. Le charme est rompu… Le carrosse redevient citrouille.

R.R.T.

 

Pierre Ardouvin

2001
Autotamponneuse, système
électrique, guirlande lumineuse,
piste, matériel audio et bande
sonore, 250 x 400 x 300 cm.
Collection Fonds national d’art
contemporain.
Œuvre
du Centre national des arts
plastiques – ministère de la Culture
et de la Communication, Paris.
© Adagp, Paris 2010.
Photo © Jessica Theis/Blue Box Design.