Exposition collective
Du 7 mai au 19 septembre 2010
  014/015  

Casanova

Pierre (Commoy) et Gilles (Blanchard) se rencontrent en 1976 et débutent
leur carrière en même temps que leur relation. Ils réalisent des photographies retouchées à la peinture (le premier photographie, le second peint), donc « uniques », sur des thèmes tels que la religion, la culture pop et l’univers gay, à travers lesquels ils synthétisent nos angoisses face à la mort, l’amour, le sexe et la foi. Portraits d’artistes et de people (de Lio à Marylin Manson, en passant par François Pinault ou Catherine Deneuve), pochettes de disques (Étienne Daho) ou cartons d’invitation à des défilés de mode, chaque image résulte d’une mise en scène méticuleuse et réfléchie, abordant de biais la question du portrait. Leur univers iconographique témoigne d’une
approche syncrétique qui mélange les cultures (musique, histoire de l’art,
cinéma, mythologie, l’orient et l’occident…).

Les portraits ici réunis dévoilent quatre duos. Le Totem, un des nombreux
autoportraits-doubles qui ponctuent les différentes périodes de la vie
commune des artistes (Perversion, 1977 ; Les Cosmonautes, 1991 ; Les Mariés, 1992 ; Les Deux Marins, 1995), montre le couple « enlacé » à un totem phallique. Le deuxième double portrait, Lunettes noires, évoque à la fois le couple star générique et sans doute la quinzième figure éponyme des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes. Autre double, Le Mystère de l’amour réunit deux icônes de la culture pop/gay underground, Marc Almond et Marie-France. Dernier double, pourtant esseulé, Casanova, personnage historique vénitien, symbole de la séduction, fait face à son alter ego, Narcisse, dans un décor kitsch baroque ad hoc.

J.B.

 

Pierre et Gilles

1995
Photographie peinte - pièce unique
75 x 55,5 cm ; 100 x 80,5 cm
Modèle : Enzo Junior
Marouflée sur aluminium
Encadrée par les artistes
Signée, datée et titrée au dos