Romina De Novellis
Extrait, Tou.te.s Sorcières,
2022
Estampe originale, Tirage jet encre pigmentaire sur papier Hahnemuhle Ultra Smooth, 24 x 30 cm

Tou.te.s Sorcières

Romina De Novellis

Tou.te.s Sorcières est une performance collective et participative en dialogue avec l’œuvre Arachne (2018, collection Musée MAC VAL). Invitée à réaliser l’estampe consacrée à la Journée Internationale des Droits des Femmes, l’artiste s’est inspirée du mouvement féministe américain des années ’60 Women’s International Terrorist Conspiracy from Helle : W.I.T.C.H.
Dans cette marche poétique et politique, la Sorcière devient une icône féministe appartenant à tou.te.s : femmes, hommes, queer, enfants, jeunes, adultes, seniors… _ Cette marche fédératrice, tente de replacer l’iconographie de la Sorcière dans l’imaginaire collectif et intime. Trop souvent réduite aux valeurs et aux références féministes, cette icône se transforme ici en urgence et fierté collectives.
L’image finale est un appel à revendiquer nos icones féministes dans une perspective des genres au pluriel. L’objectif étant d’élargir la question des préjugés contre la femme libre et indépendante et d’inclure dans ce choix personnel toute identité capable de se battre pour les mêmes raisons et les mêmes objectifs.
Sorcières et Tarantate, sont ainsi érigés en manifestes revendiquant la liberté des corps, l’égalité de genre et les droits des femmes.

Avec la participation de Simona Amelotti, Astrid Angelsen, Francesco Arru, Marielle Bargueno, Maddalena Bordin De Novellis, Carolina Borrelli, Julie Brunelle, Federica Catizone, Stéphanie Charpentier, Anthony Clergue, Kelly Costigliolo, Nathalie Daimallah, Rachid Ferraoun, Isabella Ferrone, Léa Fong, Laura Gardenal, Marie Gossart, Chantal Grasset Prian, Johanna Griveau, Rodolphe Harris, Rossana Jemma, Georges Kutukdjian, Satya Kutukdjian, Luigi La Rosa, Sabrina Lémeret, Joséphine Martin, Iris Medeiros, Marcela Moura, Hadi Nasri, Nemo (le chien), Daniel Nicolaevsky Maria, Antonino Petrone, Simona Polvani, Claude Raimon, Jeanne Zarca.