MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Communiqué de presse

Exposition d’Élisabeth Ballet du 21 octobre 2017 au 25 février 2018
Vernissage vendredi 20 octobre, 18h30

« Tout En Un Plus Trois »

Avec cette exposition d’Élisabeth Ballet, le MAC VAL renoue avec la monographie en dédiant l’ensemble de son plateau de 1300 m2 à cette artiste française à la longue carrière qui s’était un peu éloignée des projecteurs. Si « Tout En Un Plus Trois » offre un éventail de sa pratique sur plus de 30 années de travail, elle n’est pas totalement conçue comme une rétrospective, car chaque œuvre, extraite d’une des nombreuses séries de l’artiste - toutes ici représentées - est réactivée pour l’occasion, remise en jeu voire réinterprétée. Le commissaire, Frank Lamy, préfère alors parler de « rétrospective prospective ». Ainsi, l’exposition du MAC VAL éclaire le travail d’Élisabeth Ballet en 2017 en racontant une histoire non pas du passé, mais du présent. Les matières et les formes s’encastrent, se complètent, se repoussent, s’attirent et invitent les visiteurs à déambuler dans un vaste dispositif qui se joue de l’architecture et se fait architecture, où les corps rentrent en interaction avec les sculptures, où les œuvres orientent les regards, dessinent des espaces de protection, créent des perspectives, se font sculptures, chemins, corridors, seuils ; où parfois les mots se font œuvres et où les œuvres se jouent des mots.
Fidèle à son habitude, Élisabeth Ballet livre ici des traces éparses de repères autobiographiques en laissant apparaître un habile jeu d’opposition entre espace public et intime, laissant ainsi émerger l’ébauche d’un récit.

« Tout En Un Plus Trois »

Avec cette exposition d’Élisabeth Ballet, le MAC VAL renoue avec la monographie en dédiant l’ensemble de son plateau de 1300 m2 à cette artiste française à la longue carrière qui s’était un peu éloignée des projecteurs. Si « Tout En Un Plus Trois » offre un éventail de sa pratique sur plus de 30 années de travail, elle n’est pas totalement conçue comme une rétrospective, car chaque œuvre, extraite d’une des nombreuses séries de l’artiste - toutes ici représentées - est réactivée pour l’occasion, remise en jeu voire réinterprétée. Le commissaire, Frank Lamy, préfère alors parler de « rétrospective prospective ». Ainsi, l’exposition du MAC VAL éclaire le travail d’Élisabeth Ballet en 2017 en racontant une histoire non pas du passé, mais du présent. Les matières et les formes s’encastrent, se complètent, se repoussent, s’attirent et invitent les visiteurs à déambuler dans un vaste dispositif qui se joue de l’architecture et se fait architecture, où les corps rentrent en interaction avec les sculptures, où les œuvres orientent les regards, dessinent des espaces de protection, créent des perspectives, se font sculptures, chemins, corridors, seuils ; où parfois les mots se font œuvres et où les œuvres se jouent des mots.
Fidèle à son habitude, Élisabeth Ballet livre ici des traces éparses de repères autobiographiques en laissant apparaître un habile jeu d’opposition entre espace public et intime, laissant ainsi émerger l’ébauche d’un récit.

#Communiqué de presse

PDF - 968.1 ko
Téléchargez au format PDF

# Contacts presse

Contacts presse : anne samson communications
Camille Delavaquerie : 01 40 36 84 35 - camille@annesamson.com
Federica Forte : 01 40 36 84 40 - federica@annesamson.com

 

Communiqué de presse

PDF - 968.1 ko
Téléchargez au format PDF

Contacts presse

Contacts presse : anne samson communications
Camille Delavaquerie : 01 40 36 84 35 - camille@annesamson.com
Federica Forte : 01 40 36 84 40 - federica@annesamson.com