Exposition collective
Du 20 septembre 2014 au 25 janvier 2015

Présentation

Cette exposition de Tania Mouraud, figure majeure de l’art contemporain français, se déploie à la fois à l’intérieur et à l’extérieur du MAC/VAL. Elle réunit une création audiovisuelle coproduite avec l’Ircam-Centre Pompidou, un affichage monumental sur les façades extérieures du musée ainsi que de multiples interventions dans la ville de Vitry-sur-Seine.
L’installation audiovisuelle, qui occupe la totalité de la salle d’exposition temporaire, confronte le spectateur à un des thèmes majeurs de l’artiste, celui de la destruction par l’Homme de sa propre histoire, évoquée ici par l’élimination massive de livres dans une usine de recyclage. Cette vidéo inédite s’accompagne d’une création sonore – plus de 1500 samples de sons mécaniques, industriels et sourds – qui renforce la violence de la machine,
créant ainsi l’équivalent sonore de la dynamique visuelle.

Tania Mouraud intervient également à l’extérieur du musée, prolongeant son processus d’écritures dans l’espace public. Depuis plus de vingt ans, elle crée des peintures abstraites en incrustant des phrases plus graphiques que lisibles de par leur traitement typographique, aujourd’hui très reconnaissable. Elle s’empare ainsi de la façade latérale du musée de quarante mètres, affichant la phrase CEUXQUINEPEUVENTSERAPPELERLEPASSESONTCONDAMNESALEREPETER, qui vient rappeler aux Hommes leur manque de remise en question face à l’Histoire. Elle fait écho à l’installation AD NAUSEAM à l’intérieur du musée et
donne à réfléchir sur une position citoyenne face à l’état de notre monde. Une autre oeuvre sur la façade frontale reprend l’expression MEMEPASPEUR,
reproduite également sur les billets d’entrée du MAC/VAL.

Enfin, Tania Mouraud occupe plus de soixantedix panneaux d’affichage de Vitry-sur-Seine, dans le cadre du festival Mur/Murs *, à partir du 3 octobre
2014. Pour cette action éphémère dans l’espace urbain, elle place au cœur de la ville la célèbre phrase de Martin Luther King, IHAVEADREAM.

Exposition en coproduction avec l’Ircam-Centre Pompidou (Institut de recherche et coordination acoustique/musique), réalisée avec le soutien de la Ville de Vitry-sur-Seine.

 

Communiqué de presse

PDF - 252.5 ko

Catalogue


256 pages,
150 reproductions,
bilingue français-anglais,
20 x 25 cm, 25 €
Textes de Éric Alliez et Jean-Claude Bonne, Alexia Fabre, Bastien Gallet, Frank Lamy, Stéphane Léger, entretien avec Tania Mouraud.