exposition collective
5 octobre 2007-13 janvier 2008
  010/018  

Idées Noires

En reprenant une technique que Franquin, à la fin des années 1970, avait utilisée pour sa bande dessinée Idées noires, Stéphane Sautour réalise à l’encre de Chine des paysages lunaires, appliquant avec une grande maîtrise l’outil, la technique systémique. Le Monde des branes renvoie à l’ouvrage de Stephen Hawking intitulé L’Univers dans une coquille de noix. Celui-ci y déploie une brève histoire de l’univers, où supercordes et espaces à onze dimensions accueillent des p-branes, sortes de membranes mathématiques fort étranges qui pourraient rendre compte de tous les phénomènes physiques perceptibles à notre échelle.

 

Stéphane Sautour

2006
Encre de chine sur papier ; 50 x 65 cm chaque
Collections privées, Paris
Courtesy galerie Loevenbruck, Paris
Photo F. Gousset