MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Tsuneko Taniuchi

Tsuneko Taniuchi organise des cérémonies de mariage menées par un
officiant et sanctionnées par un certificat authentifiant les échanges de voeux consentis. Ces mariages fictifs, menés comme de véritables célébrations solennelles, lient Tsuneko Taniuchi au partenaire de son choix, qu’il soit homme, femme ou même pluriel. Les photographies et les certificats exposés proviennent de plusieurs performances, dont Micro-événement n°26 /Je me marie en chinois, réalisée en 2005. De l’image stéréotypée des Asiatiques à celle des Occidentales, l’oeuvre aborde le statut de la femme d’aujourd’hui au prisme de l’institution qui définit le pacte social. Le mariage est à la fois un acte personnel et un acte social, sa portée est tout autant institutionnelle que contractuelle.
En pensant le mariage comme un outil d’exclusion ou d’intégration, l’artiste l’investit d’une dimension politique et identitaire.

Retrouvez l’interview de l’artiste performeuse japonnaise Tsuneko Taniuchi pour ParisArt : L’artiste présente, dans l’exposition Situation(s) au Mac/Val, une installation intitulée Micro-événements de mariages. Ses performances « Micro-événements » interrogent la société, le politique et la culture en expérimentant la nature des relations humaines...

Tsuneko Taniuchi organise des cérémonies de mariage menées par un
officiant et sanctionnées par un certificat authentifiant les échanges de voeux consentis. Ces mariages fictifs, menés comme de véritables célébrations solennelles, lient Tsuneko Taniuchi au partenaire de son choix, qu’il soit homme, femme ou même pluriel. Les photographies et les certificats exposés proviennent de plusieurs performances, dont Micro-événement n°26 /Je me marie en chinois, réalisée en 2005. De l’image stéréotypée des Asiatiques à celle des Occidentales, l’oeuvre aborde le statut de la femme d’aujourd’hui au prisme de l’institution qui définit le pacte social. Le mariage est à la fois un acte personnel et un acte social, sa portée est tout autant institutionnelle que contractuelle.
En pensant le mariage comme un outil d’exclusion ou d’intégration, l’artiste l’investit d’une dimension politique et identitaire.

Retrouvez l’interview de l’artiste performeuse japonnaise Tsuneko Taniuchi pour ParisArt : L’artiste présente, dans l’exposition Situation(s) au Mac/Val, une installation intitulée Micro-événements de mariages. Ses performances « Micro-événements » interrogent la société, le politique et la culture en expérimentant la nature des relations humaines...

#Micro-événements n°21 /Candidature en vue du mariage, 2003


Hôtel de Ville, Paris
Vue de l’exposition « Situation(s) »
MAC/VAL 2012. Photo Martin Argyroglo

 

Micro-événements n°21 /Candidature en vue du mariage, 2003

Hôtel de Ville, Paris
Vue de l’exposition « Situation(s) »
MAC/VAL 2012. Photo Martin Argyroglo