MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

D1 – Z1 (22,686,575:1)

Considéré comme le premier ordinateur au monde entièrement programmable, le Z1 est conçu en 1936 par l’ingénieur et artiste allemand Konrad Zuse (1910-1995). Il a 172 octets de mémoire et permet d’effectuer des additions, des soustractions, des multiplications et des divisions. Autofinancé, le Z1 est quasiment entièrement créé par Zuse dans l’appartement berlinois de ses parents. Achevé en 1938, il est « programmé » à l’aide de bandes perforées que l’on entre dans un lecteur. Zuse perfore ses programmes dans du film photographique 35 mm normal. Les scènes de D1 - Z1 (22,686,575:1), projetées ici pour la première fois, ont été tournées à l’aide des dernières techniques en date en termes d’animation, notamment un logiciel de rendu de surface développé à Berlin. Cette simple séquence animée de 30 secondes montrant le lecteur du film perforé (une minuscule pièce de la machine d’origine) a demandé 3 992 837 240 octets d’information, c’est-à-dire l’équivalent de plus de 22 millions de fois la mémoire du Z1. Cette reconstruction informatique virtuelle a ensuite été transférée sur du film 35 mm traditionnel et elle est projetée à l’aide d’un autre vestige de la technologie allemande du milieu du siècle dernier, un projecteur cinéma de modèle Dresden D1.

Considéré comme le premier ordinateur au monde entièrement programmable, le Z1 est conçu en 1936 par l’ingénieur et artiste allemand Konrad Zuse (1910-1995). Il a 172 octets de mémoire et permet d’effectuer des additions, des soustractions, des multiplications et des divisions. Autofinancé, le Z1 est quasiment entièrement créé par Zuse dans l’appartement berlinois de ses parents. Achevé en 1938, il est « programmé » à l’aide de bandes perforées que l’on entre dans un lecteur. Zuse perfore ses programmes dans du film photographique 35 mm normal. Les scènes de D1 - Z1 (22,686,575:1), projetées ici pour la première fois, ont été tournées à l’aide des dernières techniques en date en termes d’animation, notamment un logiciel de rendu de surface développé à Berlin. Cette simple séquence animée de 30 secondes montrant le lecteur du film perforé (une minuscule pièce de la machine d’origine) a demandé 3 992 837 240 octets d’information, c’est-à-dire l’équivalent de plus de 22 millions de fois la mémoire du Z1. Cette reconstruction informatique virtuelle a ensuite été transférée sur du film 35 mm traditionnel et elle est projetée à l’aide d’un autre vestige de la technologie allemande du milieu du siècle dernier, un projecteur cinéma de modèle Dresden D1.

#


2009
Film 35 mm noir et blanc passé en boucle avec bande sonore, projecteur cinéma Dresden D1, dispositif de lecture en boucle, amplificateur, haut-parleurs.
Dimensions variables.
Courtesy Galerie Neugerriemschneider

 

2009
Film 35 mm noir et blanc passé en boucle avec bande sonore, projecteur cinéma Dresden D1, dispositif de lecture en boucle, amplificateur, haut-parleurs.
Dimensions variables.
Courtesy Galerie Neugerriemschneider