This Unknown Spectacle
Du 22 octobre au 5 février 2012
  013/014  

A vicious undertow

Titre
Le titre, que l’on pourrait traduire par « un courant sous-marin vicieux » évoque, entre autres, le temps, le fait de vieillir, renvoyant à ce sentiment vague qui s’introduit sournoisement.

Décor
Le film se déroule dans une ancienne maison close à Copenhague devenue un bar lesbien.

Références
La première séquence, une succession en un long travelling et en close-up de différentes textures, une tapisserie orientalisante puis la robe, la peau et la nuque d’un des personnages féminins, renvoie à la scène d’ouverture de L’Année dernière à Marienbad (1961) d’Alain Resnais.
Les deux personnages féminins font directement écho au film Persona (1966) d’Ingmar Bergman.
On retrouve également, dans l’utilisation du noir et blanc et des visages de femmes fatigués, des échos au film de Robert Aldrich Qu’est-il arrivé à Baby Jane ? (1962).
La scène finale de l’escalier évoque aussi La Maison du diable de Robert Wise (1963).
Enfin, les allusions à l’œuvre d’Alfred Hitchcock sont nombreuses : on retrouve une montée similaire des marches de l’escalier en colimaçon dans Sueurs froides (1958) et une femme assise de dos à la coiffure semblablement travaillée dans Psychose (1960).

Musique
Les personnages sifflent l’air de Nights in White Satin des Moody Blues (1967).
De Rebel Waltz des Clash créditée au générique ne subsistent plus qu’une ritournelle, mélodie de boîte à musique, ainsi que des coups de baguettes s’écrasant sur les tomes de la batterie, rythmant le temps et les changements de partenaires à l’image.

Acteurs
Actrice danoise née en 1958, diplômée de la Danish National School of Theatre en 1981, Benedikte Hansen est le personnage féminin récurrent des films de Jesper Just.
Actrice danoise née en 1974, Laura Drasbæk joue dans plus d’une dizaine de films depuis le début des années 1990 et de nombreuses séries télévisées.
Acteur danois né en 1974, Johannes Lilleøre est le personnage masculin fétiche de Jesper Just, son alter ego.

 

Jesper Just

2007.
10’00.
Black and white.
Super 16mm.
Courtesy Gallerie Perrotin, Paris.
Copyright © Jesper Just 2007.