Exposition collective
Du 25 juin au 18 septembre 2011
  008/015  

Le Déjeuner sur l’herbe

Alain Jacquet explore les possibilités de fabrication d’une image peinte à partir des techniques de reproduction mécaniques. A partir de 1963, il transpose sur toile, à l’acrylique, diverses images photographiques. Tramées et imprimées en trichromie, elles jouent le mimétisme avec l’image publicitaire.
A l’origine de ce diptyque, tiré à 95 exemplaires "comme une voiture produite à la chaîne", un tableau vivant. L’artiste réinterprète la composition bucolique d’Edouard Manet de 1863, reprise en 1961 par Pablo Picasso, en faisant poser des amis au bord d’une piscine en banlieue parisienne. Le critique Pierre Restany, la galeriste Jeannine de Goldschmidt et le peintre Mario Schifano participent à cet hommage.

 

Alain Jacquet

Le Déjeuner sur l’herbe, 1964.
Quadrichromie sérigraphiée et vernis cellulosique sur papier marouflé sur toile (diptyque), 175 x 194 cm.
© Adagp, Paris 2011.
Photo © André Morain.