MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Les Journées européennes du patrimoine

Samedi 16 et dimanche 17 septembre 2017
Entrée libre

Cette année, les Journées européennes du patrimoine au MAC VAL mettent en avant la thématique de l’architecture, un des axes développé dans les prochaines expositions.

Les 16 et 17 septembre, les expositions et le bâtiment sont mis en lumière par une programmation pluridisciplinaire, initiée par les artistes, qui s’attache à faire parler et résonner l’architecture autrement.
L’occasion de découvrir des lieux insolites, improbables et inconnus, avec notamment une grande première, la visite exceptionnelle des réserves du musée !

Samedi 16 septembre

- 14h - 19h, en continu
Ulysses, a long way, Vitry-sur-Seine, 2017
Vidéo de Christophe Monterlos à partir d’une performance de Jean-Christophe Norman dans les rues de Vitry-sur-Seine

L’œuvre de Jean-Christophe Norman se développe autour d’une pratique associant la marche à l’écriture, le récit au parcours. Débuté à Tokyo, prolongé à Marseille et à Gdansk, Jean-Christophe Norman a entrepris dans Ulysses, a long way de réécrire le roman Ulysse de James Joyce sur le sol des villes. Tracé à la craie à même le bitume, formant une ligne ininterrompue, le texte s’insinue dans les rues, se prolonge d’une ville à l’autre.
À l’occasion de son invitation à produire une œuvre in situ au MAC VAL, Jean-Christophe Norman a poursuivi ce projet en inscrivant le texte de Joyce dans les rues de Vitry-sur-Seine. Filmé par Christophe Monterlos, la vidéo présentée dans la Nef face à son installation Terre à terre rend compte de ce dialogue entre les lignes.

Taxi Tram / Spécial Journées du patrimoine
Rendez-vous Place d’Italie, devant le centre commercial Italie 2 à 13h20 pour commencer le parcours par la galerie municipale Jean-Collet de Vitry-sur-Seine et poursuivre par le MAC VAL. Le voyage se termine à la médiathèque de l’architecture et du patrimoine à Charenton-le-Pont pour découvrir l’œuvre de Gilles Balmet.

TaxiTram, c’est une sortie une fois par mois en autocar, pour découvrir la création contemporaine dans les lieux du réseau Tram et partager de véritables instants privilégiés avec les artistes, les commissaires d’exposition et les équipes des lieux visités.

Parcours gratuit (transport, billets d’entrée et visites)
Renseignements et inscription : taxitram@tram-idf.fr / 01 53 34 64 43
http://tram-idf.fr/parcours/taxitram-16-septembre/

- 15h
Rouge de Michel Galvin
Atelier du livre d’artiste

En partant de la légende du vent, ce premier « artiste » qui sculpta le monde à son commencement, donnant formes et vie au minéral venu du ciel, petits et grands sont invités à créer un bestiaire de rochers prenant place dans un paysage à la manière de personnages en devenir.
Un atelier pour découvrir l’album Rouge (éditions du Rouergue, 2016), qui a reçu l’aide à la création littéraire jeunesse du Conseil départemental du Val-de-Marne et qui est offert à tous les enfants du département nés en 2017.

En présence de l’artiste

Les ateliers du livre d’artiste : une rencontre/atelier autour du livre d’art.
Le centre de documentation du musée accueille des créateurs de livres d’art pour tous, petits et grands. Pas le beau livre illustré, rangé bien à l’abri dans la bibliothèque. Non, le livre d’artiste fait pour toutes les mains curieuses de papiers, de couleurs et de fictions qui se déroulent au fil des pages.
Centre de documentation
Gratuit, parents et les enfants à partir de 5 ans
Durée : 1h30 environ
Renseignements et inscription :
cdm.macval@macval.fr / 01 43 91 14 64

- 15h, 16h, 17h et 18h
Découverte des réserves du MAC VAL

Le MAC VAL propose d’ouvrir exceptionnellement les portes de ses réserves à ses visiteurs !
Habituellement invisibles et méconnues du public, les réserves des musées constituent leur partie mystérieuse et cachée.
Depuis la création du Fond départemental d’art contemporain en 1982, la collection du musée est régulièrement enrichie par des achats, des dons, des dépôts et compte actuellement près de 2500 œuvres, dont seule une petite partie est présentée dans l’exposition « Sans réserve ». La spécificité du MAC VAL est de stocker la totalité de sa collection dans le bâtiment même.
C’est dans les murs des réserves que la dynamique du musée puise ses sources et que s’effectue l’essentiel des travaux appliqués à la collection : étude, recherche, inventaire, enregistrement, catalogage, consultation, prêt, restauration, entretien, emballage, prise de vues photographiques, préparation des expositions…

Groupe de 10 personnes toutes les heures à partir de 15h
Inscription sur place dans le vestibule du musée

- 15h - 18h
Untitled (golden line) & Mass over Volume
Performance de Liz Santoro, en dialogue avec Untitled (golden line), installation de Dimitri Mallet

Mass Over Volume de Liz Santoro est une performance participative, imaginée en dialogue avec l’œuvre Untitled (golden line) de l’artiste visuel Dimitri Mallet.
L’œuvre de Dimitri Mallet révèle les moyens par lesquels l’architecture se construit et par lesquels l’espace permet de mesurer le corps. La performance de Liz Santoro répond en fournissant au corps, les moyens de mesurer l’espace et son contenu. En suivant le protocole écrit sur des cahiers, le spectateur est invité à participer à la pièce, telle qu’exécutée par les interprètes. Les instructions les guident à observer leurs propres sensations physiques et dimensions dans l’espace afin de créer leur propre chorégraphie, générée à la fois par leur corps, l’architecture et la présence d’un public pouvant devenir interprète à son tour. Ainsi, l’œuvre et la performance suggèrent le lien très fort qui existe depuis longtemps —voire toujours— entre l’art et la danse. Ce n’est pas une interprétation ou la traduction d’une œuvre visuelle, mais une dialectique de deux moyens d’expression, une réelle imbrication du corps dans l’art et réciproquement, du geste de l’artiste, qu’il soit spécialiste du corps ou du champ plastique.
Au MAC VAL, ils imaginent cette collaboration en investissant le musée, proposant aux visiteurs de découvrir parfois même des espaces d’exposition inhabituels.

En partenariat avec l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Centre de développement chorégraphique
http://atelierdeparis.org/

- 16h
Visite inventée en famille

- 16h - 17h
« Discussion au pied du mur »
Autour de SAGESFEMMES, installation de Sylvie Fanchon

Rencontre avec Sylvie Fanchon, artiste et Joy de Rouvre, galeriste qui développe depuis 2014 à Genève une programmation spécifiquement consacrée à la peinture murale et à la sérigraphie.
Lecture d’un texte inédit de Bastien Cosson de la galerie Palette Terre.

SAGESFEMMES, c’est avec ces mots riches de sens que Sylvie Fanchon accueille le public dès l’entrée du musée. Invitée par le MAC VAL à réaliser un mural in situ, l’artiste invite à son tour la galeriste Joy de Rouvre à échanger avec elle autour de son dernier et monumental « Tableau Scotch »

Dimanche 17 septembre

- 14h - 19h, en continu
Ulysses, a long way, Vitry-sur-Seine, 2017
Vidéo de Christophe Monterlos à partir d’une performance de Jean-Christophe Norman dans les rues de Vitry-sur-Seine

L’œuvre de Jean-Christophe Norman se développe autour d’une pratique associant la marche à l’écriture, le récit au parcours. Débuté à Tokyo, prolongé à Marseille et à Gdansk, Jean-Christophe Norman a entrepris dans Ulysses, a long way de réécrire le roman Ulysse de James Joyce sur le sol des villes. Tracé à la craie à même le bitume, formant une ligne ininterrompue, le texte s’insinue dans les rues, se prolonge d’une ville à l’autre.
À l’occasion de son invitation à produire une œuvre in situ au MAC VAL, Jean-Christophe Norman a poursuivi ce projet en inscrivant le texte de Joyce dans les rues de Vitry-sur-Seine. Filmé par Christophe Monterlos, la vidéo présentée dans la Nef face à son installation « Terre à terre » rend compte de ce dialogue entre les lignes.

- 14h - 18h
Atelier tout public en continu et en accès libre

À la découverte des œuvres de l’exposition des œuvres de la collection « Sans réserve » et du Palais Idéal du Facteur Cheval, premier livre d’artiste jeunesse conçu par Aurélien Froment et édité par le MAC VAL.

Exposition de livres d’artistes de la collection du centre de documentation, et mini-ateliers pour tous, en continu, pour expérimenter l’espace de création qu’est le livre.

Centre de documentation
Renseignements : cdm.macval@macval.fr / 01 43 91 14 64

- 15h
Découverte des réserves du MAC VAL

Le MAC VAL propose d’ouvrir exceptionnellement les portes de ses réserves à ses visiteurs !
Habituellement invisibles et méconnues du public, les réserves des musées constituent leur partie mystérieuse et cachée.
Depuis la création du Fond départemental d’art contemporain en 1982, la collection du musée est régulièrement enrichie par des achats, des dons, des dépôts et compte actuellement près de 2500 œuvres, dont seule une petite partie est présentée dans l’exposition « Sans réserve ». La spécificité du MAC VAL est de stocker la totalité de sa collection dans le bâtiment même.
C’est dans les murs des réserves que la dynamique du musée puise ses sources et que s’effectue l’essentiel des travaux appliqués à la collection : étude, recherche, inventaire, enregistrement, catalogage, consultation, prêt, restauration, entretien, emballage, prise de vues photographiques, préparation des expositions…

Groupe de 10 personnes toutes les heures
Inscription sur place dans le vestibule du musée à partir de 15h

- 15h - 18h
Untitled (golden line) & Mass over Volume
Performance de Liz Sartoro, en dialogue avec Untitled (golden line), installation Dimitri Mallet

Mass Over Volume de Liz Santoro est une performance participative, imaginée en dialogue avec l’œuvre Untitled (golden line) de l’artiste visuel Dimitri Mallet. L’œuvre de Dimitri Mallet révèle les moyens par lesquels l’architecture se construit et par lesquels l’espace permet de mesurer le corps. La performance de Liz Santoro répond en fournissant au corps, les moyens de mesurer l’espace et son contenu. En suivant le protocole écrit sur des cahiers, le spectateur est invité à participer à la pièce, telle qu’exécutée par les interprètes. Les instructions les guident à observer leurs propres sensations physiques et dimensions dans l’espace afin de créer leur propre chorégraphie, générée à la fois par leur corps, l’architecture et la présence d’un public pouvant devenir interprète à son tour. Ainsi, l’œuvre et la performance suggèrent le lien très fort qui existe depuis longtemps —voire toujours— entre l’art et la danse. Ce n’est pas une interprétation ou la traduction d’une œuvre visuelle, mais une dialectique de deux moyens d’expression, une réelle imbrication du corps dans l’art et réciproquement, du geste de l’artiste, qu’il soit spécialiste du corps ou du champ plastique.
Au MAC VAL, ils imaginent cette collaboration en investissant le musée, proposant aux visiteurs de découvrir parfois même des espaces d’exposition inhabituels.

En partenariat avec l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Centre de développement chorégraphique

- 15h30 - 18h30
Resonance Project, 2017
Performance d’Oliver Beer
_Performeurs : Adèle Carlier, Bastien Caillot, Tiago Matos et Andriy Gnatiuk

Resonance Project est une série de performances, d’installations et de films, initiée en 2007 par Oliver Beer, qui utilise la voix humaine pour faire résonner les espaces architecturaux et chercher leurs fréquences naturelles.
Pour le MAC VAL, Oliver Beer, dont l’œuvre Composition for two Pianos and an Empty Concert Hall (2011-2012) est présentée dans l’exposition des œuvres de la collection « Sans réserve », compose une performance à deux voix pour faire sonner et vibrer l’escalier le plus discret du musée, pour une expérience physique et singulière du lieu.
Les performances et les films du projet ont eu lieu et ont été exposés au Centre Pompidou, le Palais de Tokyo, la Galerie Ikon, l’Université d’Oxford, un parking à plusieurs étages et dans les égouts de Brighton.

Production : Oliver Beer Studio
15 minutes toutes les 30 minutes

- 16h
Visite inventée en famille

- 16h, 17 et 18h
Découverte des réserves du MAC VAL en compagnie des commissaires et critiques d’art Anne-Lou Vicente et Raphaël Brunel, fondateurs de la plateforme éditoriale et curatoriale What You See Is What You Hear

Groupe de 10 personnes toutes les heures
Inscription sur place dans le vestibule du musée à partir de 15h

- 17h
Has Been : She Was Dancing #2
Performance de la compagnie Labkine, par Jean-Michel Espitallier et Aniol Busquets, avec la complicité de l’artiste Jean-Christophe Norman, autour de l’installation Terre à terre

Dans la Nef du musée dédiée à l’artiste Jean-Christophe Norman, la compagnie Labkine propose une nouvelle variante performée de Has Been : She Was Dancing. Le texte original de Gertrude Stein, lu par Jean-Michel Espitallier en live, y est séquencé, remixé. Aniol Busquets reprend quant à lui la chorégraphie signée Valeria Giuga (selon le principe un mot = un geste). La mécanique de She Was Dancing est donc ici résolument trahie, déplacée et jette des ponts avec l’esthétique de la cursivité chère à Jean-Christophe Norman.

Samedi 16 septembre

- 14h - 19h, en continu
Ulysses, a long way, Vitry-sur-Seine, 2017
Vidéo de Christophe Monterlos à partir d’une performance de Jean-Christophe Norman dans les rues de Vitry-sur-Seine

L’œuvre de Jean-Christophe Norman se développe autour d’une pratique associant la marche à l’écriture, le récit au parcours. Débuté à Tokyo, prolongé à Marseille et à Gdansk, Jean-Christophe Norman a entrepris dans Ulysses, a long way de réécrire le roman Ulysse de James Joyce sur le sol des villes. Tracé à la craie à même le bitume, formant une ligne ininterrompue, le texte s’insinue dans les rues, se prolonge d’une ville à l’autre.
À l’occasion de son invitation à produire une œuvre in situ au MAC VAL, Jean-Christophe Norman a poursuivi ce projet en inscrivant le texte de Joyce dans les rues de Vitry-sur-Seine. Filmé par Christophe Monterlos, la vidéo présentée dans la Nef face à son installation Terre à terre rend compte de ce dialogue entre les lignes.

Taxi Tram / Spécial Journées du patrimoine
Rendez-vous Place d’Italie, devant le centre commercial Italie 2 à 13h20 pour commencer le parcours par la galerie municipale Jean-Collet de Vitry-sur-Seine et poursuivre par le MAC VAL. Le voyage se termine à la médiathèque de l’architecture et du patrimoine à Charenton-le-Pont pour découvrir l’œuvre de Gilles Balmet.

TaxiTram, c’est une sortie une fois par mois en autocar, pour découvrir la création contemporaine dans les lieux du réseau Tram et partager de véritables instants privilégiés avec les artistes, les commissaires d’exposition et les équipes des lieux visités.

Parcours gratuit (transport, billets d’entrée et visites)
Renseignements et inscription : taxitram@tram-idf.fr / 01 53 34 64 43
http://tram-idf.fr/parcours/taxitram-16-septembre/

- 15h
Rouge de Michel Galvin
Atelier du livre d’artiste

En partant de la légende du vent, ce premier « artiste » qui sculpta le monde à son commencement, donnant formes et vie au minéral venu du ciel, petits et grands sont invités à créer un bestiaire de rochers prenant place dans un paysage à la manière de personnages en devenir.
Un atelier pour découvrir l’album Rouge (éditions du Rouergue, 2016), qui a reçu l’aide à la création littéraire jeunesse du Conseil départemental du Val-de-Marne et qui est offert à tous les enfants du département nés en 2017.

En présence de l’artiste

Les ateliers du livre d’artiste : une rencontre/atelier autour du livre d’art.
Le centre de documentation du musée accueille des créateurs de livres d’art pour tous, petits et grands. Pas le beau livre illustré, rangé bien à l’abri dans la bibliothèque. Non, le livre d’artiste fait pour toutes les mains curieuses de papiers, de couleurs et de fictions qui se déroulent au fil des pages.
Centre de documentation
Gratuit, parents et les enfants à partir de 5 ans
Durée : 1h30 environ
Renseignements et inscription :
cdm.macval@macval.fr / 01 43 91 14 64

- 15h, 16h, 17h et 18h
Découverte des réserves du MAC VAL

Le MAC VAL propose d’ouvrir exceptionnellement les portes de ses réserves à ses visiteurs !
Habituellement invisibles et méconnues du public, les réserves des musées constituent leur partie mystérieuse et cachée.
Depuis la création du Fond départemental d’art contemporain en 1982, la collection du musée est régulièrement enrichie par des achats, des dons, des dépôts et compte actuellement près de 2500 œuvres, dont seule une petite partie est présentée dans l’exposition « Sans réserve ». La spécificité du MAC VAL est de stocker la totalité de sa collection dans le bâtiment même.
C’est dans les murs des réserves que la dynamique du musée puise ses sources et que s’effectue l’essentiel des travaux appliqués à la collection : étude, recherche, inventaire, enregistrement, catalogage, consultation, prêt, restauration, entretien, emballage, prise de vues photographiques, préparation des expositions…

Groupe de 10 personnes toutes les heures à partir de 15h
Inscription sur place dans le vestibule du musée

- 15h - 18h
Untitled (golden line) & Mass over Volume
Performance de Liz Santoro, en dialogue avec Untitled (golden line), installation de Dimitri Mallet

Mass Over Volume de Liz Santoro est une performance participative, imaginée en dialogue avec l’œuvre Untitled (golden line) de l’artiste visuel Dimitri Mallet.
L’œuvre de Dimitri Mallet révèle les moyens par lesquels l’architecture se construit et par lesquels l’espace permet de mesurer le corps. La performance de Liz Santoro répond en fournissant au corps, les moyens de mesurer l’espace et son contenu. En suivant le protocole écrit sur des cahiers, le spectateur est invité à participer à la pièce, telle qu’exécutée par les interprètes. Les instructions les guident à observer leurs propres sensations physiques et dimensions dans l’espace afin de créer leur propre chorégraphie, générée à la fois par leur corps, l’architecture et la présence d’un public pouvant devenir interprète à son tour. Ainsi, l’œuvre et la performance suggèrent le lien très fort qui existe depuis longtemps —voire toujours— entre l’art et la danse. Ce n’est pas une interprétation ou la traduction d’une œuvre visuelle, mais une dialectique de deux moyens d’expression, une réelle imbrication du corps dans l’art et réciproquement, du geste de l’artiste, qu’il soit spécialiste du corps ou du champ plastique.
Au MAC VAL, ils imaginent cette collaboration en investissant le musée, proposant aux visiteurs de découvrir parfois même des espaces d’exposition inhabituels.

En partenariat avec l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Centre de développement chorégraphique
http://atelierdeparis.org/

- 16h
Visite inventée en famille

- 16h - 17h
« Discussion au pied du mur »
Autour de SAGESFEMMES, installation de Sylvie Fanchon

Rencontre avec Sylvie Fanchon, artiste et Joy de Rouvre, galeriste qui développe depuis 2014 à Genève une programmation spécifiquement consacrée à la peinture murale et à la sérigraphie.
Lecture d’un texte inédit de Bastien Cosson de la galerie Palette Terre.

SAGESFEMMES, c’est avec ces mots riches de sens que Sylvie Fanchon accueille le public dès l’entrée du musée. Invitée par le MAC VAL à réaliser un mural in situ, l’artiste invite à son tour la galeriste Joy de Rouvre à échanger avec elle autour de son dernier et monumental « Tableau Scotch »

Dimanche 17 septembre

- 14h - 19h, en continu
Ulysses, a long way, Vitry-sur-Seine, 2017
Vidéo de Christophe Monterlos à partir d’une performance de Jean-Christophe Norman dans les rues de Vitry-sur-Seine

L’œuvre de Jean-Christophe Norman se développe autour d’une pratique associant la marche à l’écriture, le récit au parcours. Débuté à Tokyo, prolongé à Marseille et à Gdansk, Jean-Christophe Norman a entrepris dans Ulysses, a long way de réécrire le roman Ulysse de James Joyce sur le sol des villes. Tracé à la craie à même le bitume, formant une ligne ininterrompue, le texte s’insinue dans les rues, se prolonge d’une ville à l’autre.
À l’occasion de son invitation à produire une œuvre in situ au MAC VAL, Jean-Christophe Norman a poursuivi ce projet en inscrivant le texte de Joyce dans les rues de Vitry-sur-Seine. Filmé par Christophe Monterlos, la vidéo présentée dans la Nef face à son installation « Terre à terre » rend compte de ce dialogue entre les lignes.

- 14h - 18h
Atelier tout public en continu et en accès libre

À la découverte des œuvres de l’exposition des œuvres de la collection « Sans réserve » et du Palais Idéal du Facteur Cheval, premier livre d’artiste jeunesse conçu par Aurélien Froment et édité par le MAC VAL.

Exposition de livres d’artistes de la collection du centre de documentation, et mini-ateliers pour tous, en continu, pour expérimenter l’espace de création qu’est le livre.

Centre de documentation
Renseignements : cdm.macval@macval.fr / 01 43 91 14 64

- 15h
Découverte des réserves du MAC VAL

Le MAC VAL propose d’ouvrir exceptionnellement les portes de ses réserves à ses visiteurs !
Habituellement invisibles et méconnues du public, les réserves des musées constituent leur partie mystérieuse et cachée.
Depuis la création du Fond départemental d’art contemporain en 1982, la collection du musée est régulièrement enrichie par des achats, des dons, des dépôts et compte actuellement près de 2500 œuvres, dont seule une petite partie est présentée dans l’exposition « Sans réserve ». La spécificité du MAC VAL est de stocker la totalité de sa collection dans le bâtiment même.
C’est dans les murs des réserves que la dynamique du musée puise ses sources et que s’effectue l’essentiel des travaux appliqués à la collection : étude, recherche, inventaire, enregistrement, catalogage, consultation, prêt, restauration, entretien, emballage, prise de vues photographiques, préparation des expositions…

Groupe de 10 personnes toutes les heures
Inscription sur place dans le vestibule du musée à partir de 15h

- 15h - 18h
Untitled (golden line) & Mass over Volume
Performance de Liz Sartoro, en dialogue avec Untitled (golden line), installation Dimitri Mallet

Mass Over Volume de Liz Santoro est une performance participative, imaginée en dialogue avec l’œuvre Untitled (golden line) de l’artiste visuel Dimitri Mallet. L’œuvre de Dimitri Mallet révèle les moyens par lesquels l’architecture se construit et par lesquels l’espace permet de mesurer le corps. La performance de Liz Santoro répond en fournissant au corps, les moyens de mesurer l’espace et son contenu. En suivant le protocole écrit sur des cahiers, le spectateur est invité à participer à la pièce, telle qu’exécutée par les interprètes. Les instructions les guident à observer leurs propres sensations physiques et dimensions dans l’espace afin de créer leur propre chorégraphie, générée à la fois par leur corps, l’architecture et la présence d’un public pouvant devenir interprète à son tour. Ainsi, l’œuvre et la performance suggèrent le lien très fort qui existe depuis longtemps —voire toujours— entre l’art et la danse. Ce n’est pas une interprétation ou la traduction d’une œuvre visuelle, mais une dialectique de deux moyens d’expression, une réelle imbrication du corps dans l’art et réciproquement, du geste de l’artiste, qu’il soit spécialiste du corps ou du champ plastique.
Au MAC VAL, ils imaginent cette collaboration en investissant le musée, proposant aux visiteurs de découvrir parfois même des espaces d’exposition inhabituels.

En partenariat avec l’Atelier de Paris-Carolyn Carlson / Centre de développement chorégraphique

- 15h30 - 18h30
Resonance Project, 2017
Performance d’Oliver Beer
_Performeurs : Adèle Carlier, Bastien Caillot, Tiago Matos et Andriy Gnatiuk

Resonance Project est une série de performances, d’installations et de films, initiée en 2007 par Oliver Beer, qui utilise la voix humaine pour faire résonner les espaces architecturaux et chercher leurs fréquences naturelles.
Pour le MAC VAL, Oliver Beer, dont l’œuvre Composition for two Pianos and an Empty Concert Hall (2011-2012) est présentée dans l’exposition des œuvres de la collection « Sans réserve », compose une performance à deux voix pour faire sonner et vibrer l’escalier le plus discret du musée, pour une expérience physique et singulière du lieu.
Les performances et les films du projet ont eu lieu et ont été exposés au Centre Pompidou, le Palais de Tokyo, la Galerie Ikon, l’Université d’Oxford, un parking à plusieurs étages et dans les égouts de Brighton.

Production : Oliver Beer Studio
15 minutes toutes les 30 minutes

- 16h
Visite inventée en famille

- 16h, 17 et 18h
Découverte des réserves du MAC VAL en compagnie des commissaires et critiques d’art Anne-Lou Vicente et Raphaël Brunel, fondateurs de la plateforme éditoriale et curatoriale What You See Is What You Hear

Groupe de 10 personnes toutes les heures
Inscription sur place dans le vestibule du musée à partir de 15h

- 17h
Has Been : She Was Dancing #2
Performance de la compagnie Labkine, par Jean-Michel Espitallier et Aniol Busquets, avec la complicité de l’artiste Jean-Christophe Norman, autour de l’installation Terre à terre

Dans la Nef du musée dédiée à l’artiste Jean-Christophe Norman, la compagnie Labkine propose une nouvelle variante performée de Has Been : She Was Dancing. Le texte original de Gertrude Stein, lu par Jean-Michel Espitallier en live, y est séquencé, remixé. Aniol Busquets reprend quant à lui la chorégraphie signée Valeria Giuga (selon le principe un mot = un geste). La mécanique de She Was Dancing est donc ici résolument trahie, déplacée et jette des ponts avec l’esthétique de la cursivité chère à Jean-Christophe Norman.