MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Interludes critiques autour de Sylvie Fanchon et Jean-Christophe Norman

Dimanche 2 juillet 2017, de 12h à 19h.
À l’occasion de la nouvelle exposition de la collection, « Sans réserve », deux interludes critiques mettent à l’honneur les productions in situ de Sylvie Fanchon et Jean-Christophe Norman, artistes invités de la collection.
Entrée libre.

Interludes critiques autour de Sylvie Fanchon

Lancement de Turpentine n°6
De 12h à 19h, Salon.

Pour ces « Interludes critiques », Sylvie Fanchon a souhaité inviter le fanzine Turpentine, imaginé par Jean-Luc Blanc, Mimosa Echard et Jonathan Martin.
Turpentine 6 est réalisé par Sylvie Fanchon, Anne Bourse, Thomas Fougeirol et Camille Vivier.

Ce numéro sera offert aux visiteurs.

Conçue par le scénographe Patrick Vindimian, une structure installée dans le salon du musée accompagne le lancement de Turpentine 6. Véritable dispositif de lecture et d’exposition, cette structure accueille des objets des artistes Michel Blazy, Jean-Luc Blanc, Simon Bergala, Bruno Botella, Mimosa Echard, Jonathan Martin, Clément Rodzielski et Patrick Vindimian.

turpentinemagazine.net

Interludes critiques autour de Jean-Christophe Norman

Concert, lectures, rencontres
À partir de 16h, Nef.

Pour ces « Interludes critiques », Jean-Christophe Norman invite trois auteurs et un musicien à poser leur regard critique ou poétique sur son œuvre murale Terre à terre, et plus généralement sur son univers et ses influences.
Avec Marjorie Micucci, J. Emil Sennewald, Frank Smith et Seth Cluett.

- Le « pas épars » d’Ulysse
Lecture de Marjorie Micucci, critique d’art et poète.

« Jean-Christophe Norman est une intrigue, une fiction. Une énigme ordinaire du monde. Il glisse sa main et son pas dans l’écriture au noir du passage ou dans une écriture au blanc de l’éphémère. Sa main est une émotion, littéraire et poétique ; son corps entre dans cette main comme il entre dans la vie… Un jour, Jean-Christophe Norman entra dans « la vie sensible » de l’Ulysse de Joyce, qu’il transporta alors de ville en ville, de mur en mur, de sol en sol, nuit et jour, et le pas revenu d’Ulysse se mit à réécrire sa traversée, réinventant une fiction qui ignore sa fin (…). »

- « Jean-Christophe Norman, artiste en co-errance »
Lecture de Frank Smith, écrivain et poète, vidéaste et réalisateur.

« Les chiens errent à la recherche d’une issue. Dans le piège des centres-villes désertés, les chiens errent sans fin. Les chiens errent et construisent le monde depuis le sens d’un regard porté collectivement sur la réalité et ses « matières », quitte à en être vaincus. ».

Extrait du texte paru dans le catalogue de l’exposition « Matières » de Jean-Christophe Norman au Centre Dürrenmatt de Neufchâtel.

- « Feuilles volantes »
Lecture de J. Emil Sennewald, critique d’art, enseignant et journaliste

Depuis les premiers jours de la création in situ de Terre à terre, J. Emil Sennewald produit chaque semaine une nouvelle « feuille volante », qui est donnée à lire au public dans le Nef et sur le site internet du musée.
Vendues sur les marchés dès le XIIe siècle, les feuilles volantes ont été l’un des premiers médias de masse. Avant de prendre leur forme moderne – le tract et le manifeste –, elles colportaient des histoires spectaculaires, des faits divers et curieux. Ce projet réitère cet état d’esprit, en lien avec la démarche de l’artiste, pour rendre compte du processus de son travail.

- Concert de Seth Cluett
17h30

Artiste, musicien et compositeur, Seth Cluett propose au MAC VAL un concert inédit et immersif, en jouant de la perception de la matière sonore dans son rapport à la mémoire et au temps. Seth Cluett est régulièrement invité à se produire dans le monde entier. En France, il a présenté son travail au Palais de Tokyo, à Main d’œuvres ou au GRM. Il a également publié des articles pour les revues Tacet, BYPASS ou encore Shifter.
http://www.onelonelypixel.org

Interludes critiques autour de Sylvie Fanchon

Lancement de Turpentine n°6
De 12h à 19h, Salon.

Pour ces « Interludes critiques », Sylvie Fanchon a souhaité inviter le fanzine Turpentine, imaginé par Jean-Luc Blanc, Mimosa Echard et Jonathan Martin.
Turpentine 6 est réalisé par Sylvie Fanchon, Anne Bourse, Thomas Fougeirol et Camille Vivier.

Ce numéro sera offert aux visiteurs.

Conçue par le scénographe Patrick Vindimian, une structure installée dans le salon du musée accompagne le lancement de Turpentine 6. Véritable dispositif de lecture et d’exposition, cette structure accueille des objets des artistes Michel Blazy, Jean-Luc Blanc, Simon Bergala, Bruno Botella, Mimosa Echard, Jonathan Martin, Clément Rodzielski et Patrick Vindimian.

turpentinemagazine.net

Interludes critiques autour de Jean-Christophe Norman

Concert, lectures, rencontres
À partir de 16h, Nef.

Pour ces « Interludes critiques », Jean-Christophe Norman invite trois auteurs et un musicien à poser leur regard critique ou poétique sur son œuvre murale Terre à terre, et plus généralement sur son univers et ses influences.
Avec Marjorie Micucci, J. Emil Sennewald, Frank Smith et Seth Cluett.

- Le « pas épars » d’Ulysse
Lecture de Marjorie Micucci, critique d’art et poète.

« Jean-Christophe Norman est une intrigue, une fiction. Une énigme ordinaire du monde. Il glisse sa main et son pas dans l’écriture au noir du passage ou dans une écriture au blanc de l’éphémère. Sa main est une émotion, littéraire et poétique ; son corps entre dans cette main comme il entre dans la vie… Un jour, Jean-Christophe Norman entra dans « la vie sensible » de l’Ulysse de Joyce, qu’il transporta alors de ville en ville, de mur en mur, de sol en sol, nuit et jour, et le pas revenu d’Ulysse se mit à réécrire sa traversée, réinventant une fiction qui ignore sa fin (…). »

- « Jean-Christophe Norman, artiste en co-errance »
Lecture de Frank Smith, écrivain et poète, vidéaste et réalisateur.

« Les chiens errent à la recherche d’une issue. Dans le piège des centres-villes désertés, les chiens errent sans fin. Les chiens errent et construisent le monde depuis le sens d’un regard porté collectivement sur la réalité et ses « matières », quitte à en être vaincus. ».

Extrait du texte paru dans le catalogue de l’exposition « Matières » de Jean-Christophe Norman au Centre Dürrenmatt de Neufchâtel.

- « Feuilles volantes »
Lecture de J. Emil Sennewald, critique d’art, enseignant et journaliste

Depuis les premiers jours de la création in situ de Terre à terre, J. Emil Sennewald produit chaque semaine une nouvelle « feuille volante », qui est donnée à lire au public dans le Nef et sur le site internet du musée.
Vendues sur les marchés dès le XIIe siècle, les feuilles volantes ont été l’un des premiers médias de masse. Avant de prendre leur forme moderne – le tract et le manifeste –, elles colportaient des histoires spectaculaires, des faits divers et curieux. Ce projet réitère cet état d’esprit, en lien avec la démarche de l’artiste, pour rendre compte du processus de son travail.

- Concert de Seth Cluett
17h30

Artiste, musicien et compositeur, Seth Cluett propose au MAC VAL un concert inédit et immersif, en jouant de la perception de la matière sonore dans son rapport à la mémoire et au temps. Seth Cluett est régulièrement invité à se produire dans le monde entier. En France, il a présenté son travail au Palais de Tokyo, à Main d’œuvres ou au GRM. Il a également publié des articles pour les revues Tacet, BYPASS ou encore Shifter.
http://www.onelonelypixel.org