MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Festival Les Écrans Documentaires

Vendredi 10 novembre, de 14h à 22h.
Le Festival Les Écrans Documentaires, du 8 au 14 novembre 2017, propose chaque année un panorama de la création documentaire sous toutes ses formes. Dans le cadre de l’exposition des oeuvres de la collection « Sans réserve », l’artiste Clément Cogitore est invité à concevoir une programmation autour de son dernier film BRAGUINO.

- 14h
Espace Jean Vilar – Salle 1

Ni le ciel ni la terre
Clément Cogitore
2015, 100’, France/Belgique, Kazak Productions
Afghanistan, 2014. À l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Par une nuit de septembre, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.

- 16h
Espace Jean Vilar – Salle 1

Parmi nous
Clément Cogitore
2011, 30’, France, Kazak Productions
Amin, jeune clandestin, vient de rejoindre un campement dans la forêt. Chaque nuit est l’occasion de tenter de gagner la zone portuaire et d’embarquer sous les camions. Au cours de ses tentatives, il découvre qu’entre la forêt et les hommes qui la parcourent, agissent d’autres groupes, d’autres visages, d’autres espaces. Derrière la figure du clandestin en marche, Parmi nous raconte la traversée des frontières : celle qui sépare le monde des citoyens de celui des non-citoyens, celle qui sépare le monde réel du monde métaphorique et celle qui sépare le monde des vivants du monde des morts.

L’intervalle de résonance
Clément Cogitore
2016, 23’, France, Palais de Tokyo / Futur antérieur productions
Présentée à l’origine sous forme d’installation, la vidéo prend pour point de départ deux manifestations aux origines physiques inexpliquées : la perception supposée de sons émis par les aurores boréales, et l’apparition d’une formation lumineuse mystérieuse en Alaska. Dans les deux cas, les superstitions et les systèmes de croyance Inuit et Saami viennent perturber la recherche d’explications scientifiques.

Les Indes galantes
Clément Cogitore
2017, 5’, France, 3e Scène Opéra de Paris
Clément Cogitore adapte « L’Air des Sauvages » extrait des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes :Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki.

- 20h
Espace Jean Vilar – Salle 1

Bielutine - dans le jardin du temps
Clément Cogitore
2011, 40’, Allemagne/France, Seppia
Reclus dans leur appartement de Moscou, Ely et Nina Bielutine veillent jalousement sur une des plus importantes et mystérieuses collections d’art de la Renaissance. Entourés de leur corbeau et de leurs chats et sous l’oeil de Léonard, Titien, Michel-Ange et Rubens, Ely et Nina évoluent dans une fiction, un monde qui n’existe que pour eux, un monde ou l’art et le mensonge ont peu à peu pris le pas sur la réalité.

Braguino ou la communauté impossible
Clément Cogitore
2017, 49’, France, Seppia
Les familles Braguine et Kiline vivent au milieu de la taïga sibérienne. Issues de la communauté des « Vieux croyants », confession orthodoxe remontant au temps des tsars refusant l’autorité de l’État, les deux familles se sont enfoncées dans la forêt pour vivre selon leurs règles. Braguino est un petit village de maisons de bois entouré par la taïga à perte de vue. Au milieu du village une barrière sépare les Braguine et les Kiline. Vivant recluses en autarcie au bout du monde, les deux familles se sont brouillées et refusent de se parler.

- 14h
Espace Jean Vilar – Salle 1

Ni le ciel ni la terre
Clément Cogitore
2015, 100’, France/Belgique, Kazak Productions
Afghanistan, 2014. À l’approche du retrait des troupes, le capitaine Antarès Bonassieu et sa section sont affectés à une mission de contrôle et de surveillance dans une vallée reculée du Wakhan, frontalière du Pakistan. Malgré la détermination d’Antarès et de ses hommes, le contrôle de ce secteur supposé calme va progressivement leur échapper. Par une nuit de septembre, des soldats se mettent à disparaître mystérieusement dans la vallée.

- 16h
Espace Jean Vilar – Salle 1

Parmi nous
Clément Cogitore
2011, 30’, France, Kazak Productions
Amin, jeune clandestin, vient de rejoindre un campement dans la forêt. Chaque nuit est l’occasion de tenter de gagner la zone portuaire et d’embarquer sous les camions. Au cours de ses tentatives, il découvre qu’entre la forêt et les hommes qui la parcourent, agissent d’autres groupes, d’autres visages, d’autres espaces. Derrière la figure du clandestin en marche, Parmi nous raconte la traversée des frontières : celle qui sépare le monde des citoyens de celui des non-citoyens, celle qui sépare le monde réel du monde métaphorique et celle qui sépare le monde des vivants du monde des morts.

L’intervalle de résonance
Clément Cogitore
2016, 23’, France, Palais de Tokyo / Futur antérieur productions
Présentée à l’origine sous forme d’installation, la vidéo prend pour point de départ deux manifestations aux origines physiques inexpliquées : la perception supposée de sons émis par les aurores boréales, et l’apparition d’une formation lumineuse mystérieuse en Alaska. Dans les deux cas, les superstitions et les systèmes de croyance Inuit et Saami viennent perturber la recherche d’explications scientifiques.

Les Indes galantes
Clément Cogitore
2017, 5’, France, 3e Scène Opéra de Paris
Clément Cogitore adapte « L’Air des Sauvages » extrait des Indes galantes de Jean-Philippe Rameau, avec le concours d’un groupe de danseurs de Krump, et de trois chorégraphes :Bintou Dembele, Igor Caruge et Brahim Rachiki.

- 20h
Espace Jean Vilar – Salle 1

Bielutine - dans le jardin du temps
Clément Cogitore
2011, 40’, Allemagne/France, Seppia
Reclus dans leur appartement de Moscou, Ely et Nina Bielutine veillent jalousement sur une des plus importantes et mystérieuses collections d’art de la Renaissance. Entourés de leur corbeau et de leurs chats et sous l’oeil de Léonard, Titien, Michel-Ange et Rubens, Ely et Nina évoluent dans une fiction, un monde qui n’existe que pour eux, un monde ou l’art et le mensonge ont peu à peu pris le pas sur la réalité.

Braguino ou la communauté impossible
Clément Cogitore
2017, 49’, France, Seppia
Les familles Braguine et Kiline vivent au milieu de la taïga sibérienne. Issues de la communauté des « Vieux croyants », confession orthodoxe remontant au temps des tsars refusant l’autorité de l’État, les deux familles se sont enfoncées dans la forêt pour vivre selon leurs règles. Braguino est un petit village de maisons de bois entouré par la taïga à perte de vue. Au milieu du village une barrière sépare les Braguine et les Kiline. Vivant recluses en autarcie au bout du monde, les deux familles se sont brouillées et refusent de se parler.

# crédit


Braguino
(c) BlueBird Distribution

# Informations pratiques

Plein Tarif : 5,20 €
Tarif réduit (étudiants, retraités, chômeurs) :
4,75 €

Espace municipal Jean Vilar
1, rue Paul Signac
94110 Arcueil

infos@lesecransdocumentaires.org
www.lesecransdocumentaires.org

# Le programme

PDF - 1.9 Mo
 

crédit

Braguino
(c) BlueBird Distribution

Informations pratiques

Plein Tarif : 5,20 €
Tarif réduit (étudiants, retraités, chômeurs) :
4,75 €

Espace municipal Jean Vilar
1, rue Paul Signac
94110 Arcueil

infos@lesecransdocumentaires.org
www.lesecransdocumentaires.org

Le programme

PDF - 1.9 Mo