MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Anna Katharina Scheidegger

Anna Katharina Scheidegger est invitée en résidence au MAC VAL afin de mener un travail sur le territoire, avec ses habitants adolescents, usagers ou non du musée, parisiens ou val-de-marnais.
Dans le cadre du 40e anniversaire du Centre Pompidou, les ateliers se poursuivront au Studio 13/16, où seront exposées les œuvres réalisées avec Anna Katharina Scheidegger.

Présentation

Anna Katharina Scheidegger est née en Suisse en 1976. Elle est diplômée de l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieur des Arts Décoratifs de Paris) et du Fresnoy. Elle a été nominée pour le Real Photography Award et l’exposition découverte des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles en 2007. Son travail photographique, filmique et vidéos porte sur des questions de représentation des territoires transformés par les conflits, les guerres, les frontières fabriquées par l’être humain. Elle y engage, indirectement ou non, les communautés de ces territoires qu’elle observe.

La résidence conçue avec le MAC VAL à l’occasion de l’anniversaire du Centre Pompidou constitue une nouvelle étape d’un travail vidéo mené entre 2008 et 2010 avec un groupe de jeunes « traceurs » de Roubaix, pratiquant le Parkour, ou l’art du déplacement en milieu urbain. Son désir est ici d’associer véritablement les jeunes dans la construction du travail et son évolution.
Ensemble, ils réaliseront une pièce vidéo et une performance qui placeront la liberté du déplacement au cœur du processus. « Survoler » des obstacles, des murs, non plus vus comme frontières ou limites mais comme décors à maîtriser avec le corps comme outil.

À cette « communauté » s’ajoute un groupe d’adolescent.e.s rencontré.e.s dans le cadre du MAC ADO (séries de rencontres et d’ateliers pour les adolescents volontaires) et par l’intermédiaire des éducateurs du Service social de l’enfance du Val-de-Marne et du Club de prévention ACER Orly.

Aller à la rencontre des jeunes (adolescents et jeunes adultes) du territoire.

Observer leurs usages de l’espace public
Comprendre leurs rapports à l’image et au corps

Deux « communautés » d’adolescents se dessinent autour de la pratique de la boxe et du Parkour

  • Autour de la Boxe

Avec l’aide des personnels du musée (conférenciers et agents d’accueil) qui animent un atelier intitulé « MAC ADO », Anna Katharina Scheidegger a établi un premier contact avec les jeunes usagers d’une salle de boxe à Vitry-sur-Seine (au sein du groupe qui se réunit régulièrement au MAC ADO, beaucoup de filles pratiquent la boxe). Pendant les mois de janvier et février, elle procède à des enregistrements sonores et propose aux jeunes des premières prises de vues.

Ces images constituent un des matériaux du film MOVE AGAINST NOISE qui sera présenté à l’occasion de Nuit Européenne des Musées (voir ci-dessous). Selon les réactions des boxeuses et boxeurs, il est envisagé d’intégrer des danseurs (Break-dance) dans le travelling et élargir la vidéo sur des expressions du corps dans l’espace urbain en général.

Cette vidéo pourrait s’accompagner d’un dispositif interactif dont le programme est en cours de développement.

  • Autour du Parkour

Poursuivant le travail entrepris en 2008 à Roubaix, Anna Katharina Scheidegger circule dans le territoire élargi du MAC VAL pour aller à la rencontre de jeunes parkoureurs ou danceurs de break-dance. Pour cela, nous bénéficions de l’appui de deux relais importants : la Compagnie Massala du chorégraphe et danseur Fouad Boussouf (basé à Vitry-sur-Seine et Alfortville), et le Plus petit cirque du monde - Centre des Arts du Cirque et des Cultures Emergentes à Bagneux, dirigé par Eliftérios Kechagioglou, où sont dispensés des cours de Parkour.

L’artiste constitue un groupe pour participer à une performance LIGHTING UP THE SCREEN (dont une première étape sera montrée à l’occasion de la Nuit européenne des musées).
Des tests à échelle 1 y sont réalisés en lumière inactique en janvier 2017 avec la collaboration de traceurs de Tourcoing/Roubaix.
Puis, en concertation avec les jeunes, le dispositif de la performance, basée sur la révélation en direct des mouvements dansés sur papier photographique et selon les réponses des jeunes), sera transposé au MAC VAL pour tester les mouvements avec les participants dans les ateliers du musée.

Elargir la communauté d’adolescents

Afin d’ouvrir ces projets à des adolescents volontaires du territoire, des rencontres s’organisent avec les éducateurs du Service social de l’enfance du Val-de-Marne – AEMO secteur ouest Choisy (association Olga Spitzer), dont la mission est l’accompagnement éducatif en milieu ouvert des parents et des enfants, sur décision du juge des enfants (protection judiciaire de l’enfance en danger et de l’enfance délinquante).

Des contacts ont été pris avec l’association Espoir CFDJ, les clubs de prévention d’Orly et Vitry, et avec le Club de prévention ACER Orly. Ces éducateurs de rue mettent en œuvre une prévention spécialisée, basée sur la rencontre des jeunes (12/25 ans) et de leur famille, en voie de marginalisation, isolés ou en difficulté.

Nuit européenne des musées, samedi 20 mai 2017

Suite à cette résidence, un premier rendez-vous public aura lieu lors de la Nuit Européenne des Musées.

MOVE AGAINST NOISE

« Dans la ville de Vitry-sur-Seine, la boxe est un sport très pratiqué. J’ai visité une salle de boxe et j’étais frappée par le nombre d’enfants et adolescents et la mixité culturelle. La boxe, qui peut sembler à un sport violent, est également pratiquée par des filles comme par des garçons.

Pour une vidéo qui sera montrée à l’occasion de la Nuit européenne des musées, je propose un travelling photographique à Vitry-sur-Seine. Il s’agit d’assemblages qui relient différents espaces urbains en un seul travelling, en un défilement lent. Dans cette vidéo en image fixe, j’insère des séquences tournées en vidéo. Les images en mouvement s’incrustent parfaitement dans les images fixes.
Les images vidéos sont réalisées des espaces choisis par les participants (adolescents de Vitry-sur-Seine). Dans leur « spot », je les invite à pratiquer la boxe. La maîtrise de la violence, sa canalisation est rendue visible dans l’espace urbain ou semi-privé, à l’endroit où la tension, qui demande ce refoulement, prend son origine. La bande son est un mélange des sons en direct et des enregistrements de l’entraînement en salle. »

A.-K.S.

Une conférence/performance : LIGHTING UP THE SCREEN

La deuxième intervention est la présentation vidéo une performance en présence des participants/acteurs. Des adolescents pratiquant du Parkour sont équipés de lumières aux articulations du corps. Dans une salle d’atelier du Plus petit cirque du monde, ils font une performance, la salle est éclairée en lumière inactinique. Derrière les jeunes, un écran, en réalité un papier photo en noir et blanc. Après l’intervention des adolescents, je développe/fixe l’image sur le papier. Ce qui apparaît est une peinture abstraite qui révèle les mouvements des performeurs en traces noirs. Leur corps en mouvement est devenu un pinceau. L’œuvre est ainsi créée collectivement et sera restituée en public à l’occasion de la Nuit des musées 2017.

Du 21 octobre au 16 novembre 2017
PING PONG THÉORIE
Du MAC VAL au CENTRE POMPIDOU

Le MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne et le Studio 13/16 se prêtent à un jeu de ping pong, un aller-retour entre deux musées, deux territoires, deux temporalités pour rendre-compte des créations collectives réalisées par les artistes Pauline Brun et Anna Katharina Scheidegger au MAC VAL avec les jeunes habitants, voisins du musée.

- Ateliers menés par Anna Katharina Scheidegger les 23, 25, 26, 27, 28 octobre.
- Ateliers menés par Pauline Brun les 30 octobre, 1er, 2, 3 novembre
Performances et projections proposées par les artistes les 4 et le 5 novembre

Présentation

Anna Katharina Scheidegger est née en Suisse en 1976. Elle est diplômée de l’ENSAD (Ecole Nationale Supérieur des Arts Décoratifs de Paris) et du Fresnoy. Elle a été nominée pour le Real Photography Award et l’exposition découverte des Rencontres Internationales de la Photographie d’Arles en 2007. Son travail photographique, filmique et vidéos porte sur des questions de représentation des territoires transformés par les conflits, les guerres, les frontières fabriquées par l’être humain. Elle y engage, indirectement ou non, les communautés de ces territoires qu’elle observe.

La résidence conçue avec le MAC VAL à l’occasion de l’anniversaire du Centre Pompidou constitue une nouvelle étape d’un travail vidéo mené entre 2008 et 2010 avec un groupe de jeunes « traceurs » de Roubaix, pratiquant le Parkour, ou l’art du déplacement en milieu urbain. Son désir est ici d’associer véritablement les jeunes dans la construction du travail et son évolution.
Ensemble, ils réaliseront une pièce vidéo et une performance qui placeront la liberté du déplacement au cœur du processus. « Survoler » des obstacles, des murs, non plus vus comme frontières ou limites mais comme décors à maîtriser avec le corps comme outil.

À cette « communauté » s’ajoute un groupe d’adolescent.e.s rencontré.e.s dans le cadre du MAC ADO (séries de rencontres et d’ateliers pour les adolescents volontaires) et par l’intermédiaire des éducateurs du Service social de l’enfance du Val-de-Marne et du Club de prévention ACER Orly.

Aller à la rencontre des jeunes (adolescents et jeunes adultes) du territoire.

Observer leurs usages de l’espace public
Comprendre leurs rapports à l’image et au corps

Deux « communautés » d’adolescents se dessinent autour de la pratique de la boxe et du Parkour

  • Autour de la Boxe

Avec l’aide des personnels du musée (conférenciers et agents d’accueil) qui animent un atelier intitulé « MAC ADO », Anna Katharina Scheidegger a établi un premier contact avec les jeunes usagers d’une salle de boxe à Vitry-sur-Seine (au sein du groupe qui se réunit régulièrement au MAC ADO, beaucoup de filles pratiquent la boxe). Pendant les mois de janvier et février, elle procède à des enregistrements sonores et propose aux jeunes des premières prises de vues.

Ces images constituent un des matériaux du film MOVE AGAINST NOISE qui sera présenté à l’occasion de Nuit Européenne des Musées (voir ci-dessous). Selon les réactions des boxeuses et boxeurs, il est envisagé d’intégrer des danseurs (Break-dance) dans le travelling et élargir la vidéo sur des expressions du corps dans l’espace urbain en général.

Cette vidéo pourrait s’accompagner d’un dispositif interactif dont le programme est en cours de développement.

  • Autour du Parkour

Poursuivant le travail entrepris en 2008 à Roubaix, Anna Katharina Scheidegger circule dans le territoire élargi du MAC VAL pour aller à la rencontre de jeunes parkoureurs ou danceurs de break-dance. Pour cela, nous bénéficions de l’appui de deux relais importants : la Compagnie Massala du chorégraphe et danseur Fouad Boussouf (basé à Vitry-sur-Seine et Alfortville), et le Plus petit cirque du monde - Centre des Arts du Cirque et des Cultures Emergentes à Bagneux, dirigé par Eliftérios Kechagioglou, où sont dispensés des cours de Parkour.

L’artiste constitue un groupe pour participer à une performance LIGHTING UP THE SCREEN (dont une première étape sera montrée à l’occasion de la Nuit européenne des musées).
Des tests à échelle 1 y sont réalisés en lumière inactique en janvier 2017 avec la collaboration de traceurs de Tourcoing/Roubaix.
Puis, en concertation avec les jeunes, le dispositif de la performance, basée sur la révélation en direct des mouvements dansés sur papier photographique et selon les réponses des jeunes), sera transposé au MAC VAL pour tester les mouvements avec les participants dans les ateliers du musée.

Elargir la communauté d’adolescents

Afin d’ouvrir ces projets à des adolescents volontaires du territoire, des rencontres s’organisent avec les éducateurs du Service social de l’enfance du Val-de-Marne – AEMO secteur ouest Choisy (association Olga Spitzer), dont la mission est l’accompagnement éducatif en milieu ouvert des parents et des enfants, sur décision du juge des enfants (protection judiciaire de l’enfance en danger et de l’enfance délinquante).

Des contacts ont été pris avec l’association Espoir CFDJ, les clubs de prévention d’Orly et Vitry, et avec le Club de prévention ACER Orly. Ces éducateurs de rue mettent en œuvre une prévention spécialisée, basée sur la rencontre des jeunes (12/25 ans) et de leur famille, en voie de marginalisation, isolés ou en difficulté.

Nuit européenne des musées, samedi 20 mai 2017

Suite à cette résidence, un premier rendez-vous public aura lieu lors de la Nuit Européenne des Musées.

MOVE AGAINST NOISE

« Dans la ville de Vitry-sur-Seine, la boxe est un sport très pratiqué. J’ai visité une salle de boxe et j’étais frappée par le nombre d’enfants et adolescents et la mixité culturelle. La boxe, qui peut sembler à un sport violent, est également pratiquée par des filles comme par des garçons.

Pour une vidéo qui sera montrée à l’occasion de la Nuit européenne des musées, je propose un travelling photographique à Vitry-sur-Seine. Il s’agit d’assemblages qui relient différents espaces urbains en un seul travelling, en un défilement lent. Dans cette vidéo en image fixe, j’insère des séquences tournées en vidéo. Les images en mouvement s’incrustent parfaitement dans les images fixes.
Les images vidéos sont réalisées des espaces choisis par les participants (adolescents de Vitry-sur-Seine). Dans leur « spot », je les invite à pratiquer la boxe. La maîtrise de la violence, sa canalisation est rendue visible dans l’espace urbain ou semi-privé, à l’endroit où la tension, qui demande ce refoulement, prend son origine. La bande son est un mélange des sons en direct et des enregistrements de l’entraînement en salle. »

A.-K.S.

Une conférence/performance : LIGHTING UP THE SCREEN

La deuxième intervention est la présentation vidéo une performance en présence des participants/acteurs. Des adolescents pratiquant du Parkour sont équipés de lumières aux articulations du corps. Dans une salle d’atelier du Plus petit cirque du monde, ils font une performance, la salle est éclairée en lumière inactinique. Derrière les jeunes, un écran, en réalité un papier photo en noir et blanc. Après l’intervention des adolescents, je développe/fixe l’image sur le papier. Ce qui apparaît est une peinture abstraite qui révèle les mouvements des performeurs en traces noirs. Leur corps en mouvement est devenu un pinceau. L’œuvre est ainsi créée collectivement et sera restituée en public à l’occasion de la Nuit des musées 2017.

Du 21 octobre au 16 novembre 2017
PING PONG THÉORIE
Du MAC VAL au CENTRE POMPIDOU

Le MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne et le Studio 13/16 se prêtent à un jeu de ping pong, un aller-retour entre deux musées, deux territoires, deux temporalités pour rendre-compte des créations collectives réalisées par les artistes Pauline Brun et Anna Katharina Scheidegger au MAC VAL avec les jeunes habitants, voisins du musée.

- Ateliers menés par Anna Katharina Scheidegger les 23, 25, 26, 27, 28 octobre.
- Ateliers menés par Pauline Brun les 30 octobre, 1er, 2, 3 novembre
Performances et projections proposées par les artistes les 4 et le 5 novembre