MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Instagram Viméo

Les Ecrans Documentaires - MAC VAL

À l’occasion du festival Les Ecrans Documentaires, venez assister à une programmation croisée le dimanche 9 novembre à Arcueil autour d’artistes à l’œuvre et dimanche 16 Novembre au MAC VAL, en écho à l’exposition de Tania Mouraud.

Dimanche 9 novembre, à partir de 14h, Espace Jean Vilar, Arcueil

« Malachi Farrell à l’œuvre – La Fabrication de La Gégène »

 Le documentaire « Malachi Farrell à l’œuvre - La Fabrication de La Gégène » retrace les étapes successives de la fabrication de La Gégène, installation mixed media réalisée par Malachi Farrell et son équipe pour le musée du MAC VAL en 2007. Utilisant le mouvement, les objets, les images et les sons, La Gégène évoque tout à la fois la guerre d’Algérie, les pratiques violentes de torture ainsi que les phénomènes de sur-médiatisation actuels. Réalisé entre 2007 et 2008, ce documentaire de création rend compte de la force de cette œuvre de Malachi Farrell, véritable pamphlet lui permettant d’interpeler le spectateur face aux événements sociaux et politiques, historiques et contemporains.

« Malachi Farrell à l’œuvre – La Fabrication de La Gégène »
2007-2008, PAL, 4/3, 54 min, réal. : Les auteurs anonymes, montage : Alice Verger, direction artistique : Antonie Bergmeier et Silke Schmickl, co-prod. : MAC VAL et Lowave, édit. DVD : Lowave (2008).

« Ange Leccia – Logical Song »

Durant l’été 2013, le MAC VAL a présenté « Logical Song » une installation d’Ange Leccia conçue comme un « film-exposition ». À la manière d’un journal intime, il y a fait dialoguer les films de sa vie, des plus anciens aux plus récents.
« Ange Leccia – Logical Song », réalisé par Gilles Coudert, revient sur ce moment grâce aux témoignages des théoriciens, commissaires d’exposition, programmateurs qui suivent le travail de l’artiste depuis de nombreuses années. Film inédit, projection en présence du réalisateur.

2013-2014, 23 min, réal. : Gilles Coudert, prod. : MAC VAL /Après Productions, avec Ange Leccia, Alexia Fabre, Nicole Brenez et Fabien Danesi

Dimanche 16 Novembre, à 15h, entrée libre Auditorium du MAC/VAL

A LA FOLIE, un film de Wang Bing

 En écho à l’exposition « AD NAUSEAM » de Tania Mouraud, le MAC VAL a invité les Ecrans Documentaires à accompagner la réflexion de l’artiste autour des processus de destruction de l’humain par l’humain. En 2003, le réalisateur chinois Wang Bing tourne un film unique dans l’histoire du cinéma. Seul, équipé d’une petite caméra HD, il réalise
À l’ouest des rails, véritable épopée de plus de 9 heures autour d’un gigantesque complexe industriel chinois ayant prospéré avant 1990 lorsqu’il employait plus d’un million d’ouvriers, jusqu’à sa lente agonie au début des années 2000. Son film le plus récent, A la folie, poursuit cette introspection au cœur de la destruction.

A LA FOLIE (‘TIL MADNESS DO US PART / FENG AI)
Documentaire, 2013, DCP, 228’, coul., vostfr
Dans une institution psychiatrique de la province du Yunnan, Wang Bing filme l’étage des hommes. Sa caméra s’attache à différents personnages internés : d’abord un muet, puis un jeune homme qui est là depuis peu de temps, un autre interné depuis 12 ans, un autre depuis 2 ans... Même si quelques soignants apparaissent de temps en temps, les patients sont livrés le plus souvent à eux-mêmes.
Patiemment, Wang Bing filme des corps qui attendent dans ce système carcéro-médical, se révoltent comme ils peuvent contre l’usure mentale et qui au final inventent des stratégies de résistance.

Dimanche 9 novembre, à partir de 14h, Espace Jean Vilar, Arcueil

« Malachi Farrell à l’œuvre – La Fabrication de La Gégène »

 Le documentaire « Malachi Farrell à l’œuvre - La Fabrication de La Gégène » retrace les étapes successives de la fabrication de La Gégène, installation mixed media réalisée par Malachi Farrell et son équipe pour le musée du MAC VAL en 2007. Utilisant le mouvement, les objets, les images et les sons, La Gégène évoque tout à la fois la guerre d’Algérie, les pratiques violentes de torture ainsi que les phénomènes de sur-médiatisation actuels. Réalisé entre 2007 et 2008, ce documentaire de création rend compte de la force de cette œuvre de Malachi Farrell, véritable pamphlet lui permettant d’interpeler le spectateur face aux événements sociaux et politiques, historiques et contemporains.

« Malachi Farrell à l’œuvre – La Fabrication de La Gégène »
2007-2008, PAL, 4/3, 54 min, réal. : Les auteurs anonymes, montage : Alice Verger, direction artistique : Antonie Bergmeier et Silke Schmickl, co-prod. : MAC VAL et Lowave, édit. DVD : Lowave (2008).

« Ange Leccia – Logical Song »

Durant l’été 2013, le MAC VAL a présenté « Logical Song » une installation d’Ange Leccia conçue comme un « film-exposition ». À la manière d’un journal intime, il y a fait dialoguer les films de sa vie, des plus anciens aux plus récents.
« Ange Leccia – Logical Song », réalisé par Gilles Coudert, revient sur ce moment grâce aux témoignages des théoriciens, commissaires d’exposition, programmateurs qui suivent le travail de l’artiste depuis de nombreuses années. Film inédit, projection en présence du réalisateur.

2013-2014, 23 min, réal. : Gilles Coudert, prod. : MAC VAL /Après Productions, avec Ange Leccia, Alexia Fabre, Nicole Brenez et Fabien Danesi

Dimanche 16 Novembre, à 15h, entrée libre Auditorium du MAC/VAL

A LA FOLIE, un film de Wang Bing

 En écho à l’exposition « AD NAUSEAM » de Tania Mouraud, le MAC VAL a invité les Ecrans Documentaires à accompagner la réflexion de l’artiste autour des processus de destruction de l’humain par l’humain. En 2003, le réalisateur chinois Wang Bing tourne un film unique dans l’histoire du cinéma. Seul, équipé d’une petite caméra HD, il réalise
À l’ouest des rails, véritable épopée de plus de 9 heures autour d’un gigantesque complexe industriel chinois ayant prospéré avant 1990 lorsqu’il employait plus d’un million d’ouvriers, jusqu’à sa lente agonie au début des années 2000. Son film le plus récent, A la folie, poursuit cette introspection au cœur de la destruction.

A LA FOLIE (‘TIL MADNESS DO US PART / FENG AI)
Documentaire, 2013, DCP, 228’, coul., vostfr
Dans une institution psychiatrique de la province du Yunnan, Wang Bing filme l’étage des hommes. Sa caméra s’attache à différents personnages internés : d’abord un muet, puis un jeune homme qui est là depuis peu de temps, un autre interné depuis 12 ans, un autre depuis 2 ans... Même si quelques soignants apparaissent de temps en temps, les patients sont livrés le plus souvent à eux-mêmes.
Patiemment, Wang Bing filme des corps qui attendent dans ce système carcéro-médical, se révoltent comme ils peuvent contre l’usure mentale et qui au final inventent des stratégies de résistance.

#


Projection conçue en partenariat avec le festival Les Ecrans Documentaires (04 / 09 novembre 2014)
http://www.lesecransdocumentaires.org

# Programme

PDF - 4.4 Mo
 


Projection conçue en partenariat avec le festival Les Ecrans Documentaires (04 / 09 novembre 2014)
http://www.lesecransdocumentaires.org

Programme

PDF - 4.4 Mo