MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Instagram Viméo

« Les Porte du temps au MAC/VAL »

Présentation

Depuis deux ans, le MAC/VAL participe à cette opération nationale. Lancée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, « Les Portes du temps » regroupe près d’une trentaine de sites patrimoniaux et invite enfants et adolescents, issus en priorité de zones urbaines sensibles, à une découverte du patrimoine.

Du 19 au 31 juillet et du 16 au 28 août 2011

Pour les groupes, le musée proposera des parcours thématiques imaginés et menés par des artistes invités autour de l’exposition Itinéraire bis. S’y mêleront une approche esthétique et ludique des oeuvres présentées, une découverte des espaces et de l’architecture du musée, et le partage d’un processus artistique avec des plasticiens, chorégraphes, musiciens, réalisateurs de films « invités à inventer » ces trajets croisés, entre patrimoine et création contemporaine.

Sous forme de performances, d’installations ou de projections ouvertes à tous, les intervenants proposent les dimanches ou les samedis des restitutions dans le cadre des ateliers réalisés avec les enfants et les adolescents.

 http://lesportesdutemps.culture.gouv.fr/

samedi 23 juillet à partir de 14h

Performance « Radio Valentina » par Valentina Traïanova

Valentina Traïanova propose une installation et une performance sonore qui réunira les créations dessinées et sonores des participants aux Portes du Temps, en écho à l’exposition Itinéraire bis.
A son arrivé en France, cette artiste, d’origine bulgare, se fait passer pour une championne de planche à voile pour obtenir son visa et « atterrit à Nice » où se passe une compétition de planche à voile en 1996. Elle est diplômée de l’académie de Beaux-Arts Jules Pasquin à Sofia et de l’E.P.I.A.R. Villa Arson à Nice. Aujourd’hui, elle consacre son travail à la réalisation d’œuvres sonores notamment vocales, à l’écriture de chansons qu’elle chante, de performances, mais également à une pratique active du dessin.

Séance de projection par Vidéobus

Vidéobus organise une projection à partir des court-métrages réalisés au MAC/VAL, au cours des ateliers des Portes du Temps.
Ce collectif de d’artistes, jeunes professionnels de l’audiovisuel et du cinéma, se rassemble autour d’un bus et d’un projet de sensibilisation à l’image en mouvement. Leur bus est une véritable unité de tournage, de montage et de diffusion autonome, au sein duquel ’outil vidéo constitue une porte d’accès aux processus de la création artistiques.

16h Visite Déviation par Luc Pelletier

dimanche 31 juillet à partir de 14h

Performance « Le choc des Titans » par Elie Hay

Elie Hay propose une intervention basée sur la contradiction, le paradoxe, ce qui fait le lien entre des éléments à priori opposés. Quelle est la relation entre l’arabesque de la ballerine et le K.O. du boxeur ? entre les loisirs et le travail ? entre la fête et la bagarre ? entre Jay Z et Purcell ?
Après une semaine d’expérience avec les participants des ateliers des Portes du Temps, sa performance questionne, grâce à une implication physique totale, la place de l’individu dans le groupe et de l’action dans le quotidien oisif des vacances.
Après avoir commencé par la danse classique à l’Ecole Nationale de l’Opéra de Sofia tout en suivant des études de piano, Elie Hay se dirige vers la danse contemporaine (avec Mathilde Monnier, Mark Tompkins, ou encore Alain Buffard). Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh en 2007, il a travaillé depuis avec Gisèle Vienne et Dennis Cooper, Jonathan Capdevielle, Christophe Haleb ou encore Hubert Colas.

Projection « Le clip de l’été » par Thomas Risch

Il y a deux ans, c’est en divaguant dans les rues de Brooklyn que Thomas Risch a l’idée de réaliser un clip en "stop motion"... C’est sur une musique pop d’un groupe découvert à Austin (Texas), qu’il décide d’animer un cheval de bois. Le "stop motion" ou "go motion" c’est avant tout de la patience, celle de la décomposition du mouvement image par image.
Thomas Risch propose la projection d’un clip-vidéo réalisé grâce à ce procédé à l’occasion des Portes du Temps, autour de l’exposition Itinéraire bis.

16h Visite Déviation par Luc Pelletier

dimanche 21 août à partir de 14h

Tournois de minigolf avec Rémy Bosquère (inscription obligatoire sur place à partir de 14h)

Pour clôturer une semaine d’ateliers dans le cadre des Portes du Temps, Rémy Bosquère organise un tournoi de mini golf pour jouer avec les règles de l’art !
Parallèlement à l’exposition Itinéraire bis, l’artiste a conçu pour l’espace du vestibule une oeuvre intitulée Practice. Il se plaît à dérouter le visiteur afin qu’il s’interroge sur la fonction même d’un musée. Avec cette œuvre, il propose une approche ludique et inédite de l’histoire de l’art moderne et contemporain. Un nouveau loisir dont l’apprentissage devient un jeu d’enfant et ce malgré un parcours semé d’embûches !

16h Visite par Bertille Bak suivie de Déviation par Luc Pelletier

Bertille Bak propose un parcours conçu en lien avec son exposition au MAC/VAL (carte blanche dans les collections du 25 juin au 18 septembre 2011) autour des questions de migrations et de communautés.
Ancienne élève de Christian Boltanski, Bertille Bak est préoccupée par les questions d’identité communautaire. Ses premiers travaux s’intéressaient aux communautés aujourd’hui menacées des cités minières du Nord de la France, que l’artiste connaît bien, étant elle-même petite-fille de mineur. Ses vidéos, installations et dessins font revivre la mémoire des corons et de leurs habitants, qui ont fait autrefois la richesse du bassin minier. Bertille Bak filme avec humour et poésie des scènes de la vie quotidienne, réelles ou inventées, dont les acteurs ne sont autres que les habitants de la cité.

dimanche 28 août à partir de 14h

« La révolte des aoûtiens » par Ivan Argote

Dans le cadre des Portes du Temps, Ivan Argote mènera les participants à travers un parcours dans les espaces du musée (intérieur et extérieur) autour de la vidéo et des manières de capter le corps en action dans le musée, guidé par les chemins de traverse que proposera l’exposition temporaire Itinéraire bis.
Ivan Argote est né en 1983 à Bogota. Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2009, il vit et travaille entre Paris et New York. Il a récemment effectué plusieurs résidences (Astérides, Marseille – Mains d’œuvres, Saint-Ouen - Bogota - Taiwan) et présente ses travaux à Paris, Berlin, Bogota, Madrid, Miami (Galerie Emmanuel Perrotin), Los Angeles, Londres, Prague, Bâle (Volta Show). Il a participé à la 54e édition du Salon de Montrouge.

Installation par Studio 21bis

Le Studio 21bis propose une intervention autour de la notion de vacances. L’occasion de s’interroger sur cette période de temps particulière où l’on cesse son activité habituelle. Le musée devient alors la destination d’un voyage estival et artistique ponctuel.
Romain Demongeot et Laurent Lacotte sont nés en 1980. Ils vivent et travaillent à Paris. Préoccupé par les problématiques artistiques et sociétales contemporaines, le Studio 21bis explore les territoires liés à l’espace public et institutionnel. Le binôme trouve écho à ses réflexions environnementales, culturelles et existentielles dans le carton, son matériau de prédilection. À partir de celui-ci, il fait apparaître, dans l’espace, des objets fragiles, des dispositifs éphémères questionnant notre rapport à l’habitat, aux sphères publiques et privées. Imbriquant l’art et la vie, les processus de création participent également d’une envie de fédérer autour des enjeux inhérents aux territoires investis.

16h Visite Déviation par Luc Pelletier

Les Portes du temps en vidéo

Présentation

Depuis deux ans, le MAC/VAL participe à cette opération nationale. Lancée en 2005 par le ministère de la Culture et de la Communication, « Les Portes du temps » regroupe près d’une trentaine de sites patrimoniaux et invite enfants et adolescents, issus en priorité de zones urbaines sensibles, à une découverte du patrimoine.

Du 19 au 31 juillet et du 16 au 28 août 2011

Pour les groupes, le musée proposera des parcours thématiques imaginés et menés par des artistes invités autour de l’exposition Itinéraire bis. S’y mêleront une approche esthétique et ludique des oeuvres présentées, une découverte des espaces et de l’architecture du musée, et le partage d’un processus artistique avec des plasticiens, chorégraphes, musiciens, réalisateurs de films « invités à inventer » ces trajets croisés, entre patrimoine et création contemporaine.

Sous forme de performances, d’installations ou de projections ouvertes à tous, les intervenants proposent les dimanches ou les samedis des restitutions dans le cadre des ateliers réalisés avec les enfants et les adolescents.

 http://lesportesdutemps.culture.gouv.fr/

samedi 23 juillet à partir de 14h

Performance « Radio Valentina » par Valentina Traïanova

Valentina Traïanova propose une installation et une performance sonore qui réunira les créations dessinées et sonores des participants aux Portes du Temps, en écho à l’exposition Itinéraire bis.
A son arrivé en France, cette artiste, d’origine bulgare, se fait passer pour une championne de planche à voile pour obtenir son visa et « atterrit à Nice » où se passe une compétition de planche à voile en 1996. Elle est diplômée de l’académie de Beaux-Arts Jules Pasquin à Sofia et de l’E.P.I.A.R. Villa Arson à Nice. Aujourd’hui, elle consacre son travail à la réalisation d’œuvres sonores notamment vocales, à l’écriture de chansons qu’elle chante, de performances, mais également à une pratique active du dessin.

Séance de projection par Vidéobus

Vidéobus organise une projection à partir des court-métrages réalisés au MAC/VAL, au cours des ateliers des Portes du Temps.
Ce collectif de d’artistes, jeunes professionnels de l’audiovisuel et du cinéma, se rassemble autour d’un bus et d’un projet de sensibilisation à l’image en mouvement. Leur bus est une véritable unité de tournage, de montage et de diffusion autonome, au sein duquel ’outil vidéo constitue une porte d’accès aux processus de la création artistiques.

16h Visite Déviation par Luc Pelletier

dimanche 31 juillet à partir de 14h

Performance « Le choc des Titans » par Elie Hay

Elie Hay propose une intervention basée sur la contradiction, le paradoxe, ce qui fait le lien entre des éléments à priori opposés. Quelle est la relation entre l’arabesque de la ballerine et le K.O. du boxeur ? entre les loisirs et le travail ? entre la fête et la bagarre ? entre Jay Z et Purcell ?
Après une semaine d’expérience avec les participants des ateliers des Portes du Temps, sa performance questionne, grâce à une implication physique totale, la place de l’individu dans le groupe et de l’action dans le quotidien oisif des vacances.
Après avoir commencé par la danse classique à l’Ecole Nationale de l’Opéra de Sofia tout en suivant des études de piano, Elie Hay se dirige vers la danse contemporaine (avec Mathilde Monnier, Mark Tompkins, ou encore Alain Buffard). Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure de Danse Contemporaine d’Angers sous la direction d’Emmanuelle Huynh en 2007, il a travaillé depuis avec Gisèle Vienne et Dennis Cooper, Jonathan Capdevielle, Christophe Haleb ou encore Hubert Colas.

Projection « Le clip de l’été » par Thomas Risch

Il y a deux ans, c’est en divaguant dans les rues de Brooklyn que Thomas Risch a l’idée de réaliser un clip en "stop motion"... C’est sur une musique pop d’un groupe découvert à Austin (Texas), qu’il décide d’animer un cheval de bois. Le "stop motion" ou "go motion" c’est avant tout de la patience, celle de la décomposition du mouvement image par image.
Thomas Risch propose la projection d’un clip-vidéo réalisé grâce à ce procédé à l’occasion des Portes du Temps, autour de l’exposition Itinéraire bis.

16h Visite Déviation par Luc Pelletier

dimanche 21 août à partir de 14h

Tournois de minigolf avec Rémy Bosquère (inscription obligatoire sur place à partir de 14h)

Pour clôturer une semaine d’ateliers dans le cadre des Portes du Temps, Rémy Bosquère organise un tournoi de mini golf pour jouer avec les règles de l’art !
Parallèlement à l’exposition Itinéraire bis, l’artiste a conçu pour l’espace du vestibule une oeuvre intitulée Practice. Il se plaît à dérouter le visiteur afin qu’il s’interroge sur la fonction même d’un musée. Avec cette œuvre, il propose une approche ludique et inédite de l’histoire de l’art moderne et contemporain. Un nouveau loisir dont l’apprentissage devient un jeu d’enfant et ce malgré un parcours semé d’embûches !

16h Visite par Bertille Bak suivie de Déviation par Luc Pelletier

Bertille Bak propose un parcours conçu en lien avec son exposition au MAC/VAL (carte blanche dans les collections du 25 juin au 18 septembre 2011) autour des questions de migrations et de communautés.
Ancienne élève de Christian Boltanski, Bertille Bak est préoccupée par les questions d’identité communautaire. Ses premiers travaux s’intéressaient aux communautés aujourd’hui menacées des cités minières du Nord de la France, que l’artiste connaît bien, étant elle-même petite-fille de mineur. Ses vidéos, installations et dessins font revivre la mémoire des corons et de leurs habitants, qui ont fait autrefois la richesse du bassin minier. Bertille Bak filme avec humour et poésie des scènes de la vie quotidienne, réelles ou inventées, dont les acteurs ne sont autres que les habitants de la cité.

dimanche 28 août à partir de 14h

« La révolte des aoûtiens » par Ivan Argote

Dans le cadre des Portes du Temps, Ivan Argote mènera les participants à travers un parcours dans les espaces du musée (intérieur et extérieur) autour de la vidéo et des manières de capter le corps en action dans le musée, guidé par les chemins de traverse que proposera l’exposition temporaire Itinéraire bis.
Ivan Argote est né en 1983 à Bogota. Diplômé de l’Ecole nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2009, il vit et travaille entre Paris et New York. Il a récemment effectué plusieurs résidences (Astérides, Marseille – Mains d’œuvres, Saint-Ouen - Bogota - Taiwan) et présente ses travaux à Paris, Berlin, Bogota, Madrid, Miami (Galerie Emmanuel Perrotin), Los Angeles, Londres, Prague, Bâle (Volta Show). Il a participé à la 54e édition du Salon de Montrouge.

Installation par Studio 21bis

Le Studio 21bis propose une intervention autour de la notion de vacances. L’occasion de s’interroger sur cette période de temps particulière où l’on cesse son activité habituelle. Le musée devient alors la destination d’un voyage estival et artistique ponctuel.
Romain Demongeot et Laurent Lacotte sont nés en 1980. Ils vivent et travaillent à Paris. Préoccupé par les problématiques artistiques et sociétales contemporaines, le Studio 21bis explore les territoires liés à l’espace public et institutionnel. Le binôme trouve écho à ses réflexions environnementales, culturelles et existentielles dans le carton, son matériau de prédilection. À partir de celui-ci, il fait apparaître, dans l’espace, des objets fragiles, des dispositifs éphémères questionnant notre rapport à l’habitat, aux sphères publiques et privées. Imbriquant l’art et la vie, les processus de création participent également d’une envie de fédérer autour des enjeux inhérents aux territoires investis.

16h Visite Déviation par Luc Pelletier

Les Portes du temps en vidéo

#Le programme complet des Portes du temps au MAC/VAL

PDF - 41.8 ko
Télécharger le programme en format PDF

#

 

Le programme complet des Portes du temps au MAC/VAL

PDF - 41.8 ko
Télécharger le programme en format PDF