MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Instagram Viméo

« Dancing Museums »

Dancing Museums, résidence à Rotterdam, 2015. (c) Fred Ernst
Dancing Museums, résidence à Rotterdam, 2015. (c) Fred Ernst

Du lundi 7 au samedi 19 mars 2016
« Dancing Museums » est un projet européen rassemblant 5 centres chorégraphiques et 8 musées de renommée internationale pour explorer de nouvelles méthodes d’interaction avec le public.
Entre juin 2015 et mai 2017, il fait intervenir 5 artistes du monde de la danse : Tatiana Julien, Juan Dante Murillo, Fabio Novembrini, Connor Schumacher et Lucy Suggate.

Dancing Museums est un projet de partenariat novateur mené par La Briqueterie – Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne, en association avec 4 centres européens dédiés à la danse et 8 musées de renommée internationale.
Entre juin 2015 et mai 2017, 5 artistes du monde de la danse explorent de nouvelles méthodes d’interaction avec le public, il s’agit de Tatiana Julien, Juan Dante Murillo, Fabio Novembrini, Connor Schumacher et Lucy Suggate.
Le projet arrive aujourd’hui en France après des périodes intenses de recherche en Italie, Pays Bas et Autriche. Pour l’étape française, la chorégraphe Tatiana Julien propose un travail avec un groupe de 10 amateurs qui chercheront à créer un musée vivant où les corps se font œuvre.

Partenaires danse : D.ID Dance Identity (Autriche), La Briqueterie (France), Comune di Bassano del Grappa (Italie), Dansateliers (Pays-Bas) et Siobhan Davies Dance (Royaume-Uni).
Partenaires musées : Gemäldegalerie der Akademie der bildenden Künste (Vienne), Le Louvre (Paris), MAC VAL (Vitry-sur-Seine), Museo Civico & Palazzo Sturm (Bassano del Grappa) et Arte Sella (Borgo Valsugana), Museum Boijmans Van Beuningen (Rotterdam), The National Gallery (Londres).

Du 7 au 18 mars 2016
Prière de ne pas détruire
Atelier avec Tatiana Julien et les chorégraphes du projet européen

Appel à participation pour danseurs amateurs : création pour le musée du Louvre et le MAC VAL

Avec Prière de ne pas détruire, Tatiana Julien cherche à créer un musée vivant où les corps se font œuvre par la danse. Les participants entrent dans un processus de création autour de la question de la mémoire physique et sensible des œuvres découvertes au MAC VAL et au Musée du Louvre. Le MAC VAL constitue un foyer d’inspiration sur l’approche du corps et la question de la mémoire dans l’œuvre contemporaine. Au Louvre, les participants seront invités à danser pour les visiteurs ce que les chefs-d’oeuvre de l’humanité représentent en chacun de nous.

À travers ses collaborations avec des compositeurs, écrivains ou encore metteurs en scène, Tatiana Julien aspire au projet d’une œuvre d’art totale et tente de construire des ponts entre le passé et notre temps pour y faire résonner des harmoniques oubliées. Elle a mené de nombreux projets avec des amateurs, notamment pour sa première création La Mort et l’Extase. Pour Dancing Museums, elle souhaite travailler avec les participants autour de la mémoire collective des œuvres qui s’inscrivent dans les corps. Le projet propose une visite poétique du Louvre par la danse et dans une conception sacrée.

Première semaine d’atelier : La Briqueterie et MAC VAL, Vitry-sur-Seine. Deuxième semaine d’atelier : Musée du Louvre, avec la collaboration des chorégraphes associés à Dancing Museums : Juan Dante Murillo, Connor Schumacher, Fabio Novembrini et Lucy Suggate.

→ Gratuit
→ Renseignements : relationspublics@alabriqueterie.com ou 01 46 86 17 61

Vendredi 18 mars
19h - 21h30
Prière de ne pas détruire
Présentation publique

→ Musée du Louvre - 75001 Paris
Pyramide - Aile Richelieu | Rez-de-chaussée | Antiquités orientales, Mésopotamie
Tarif : Prix du billet d’entrée du musée
Prévoir un temps d’accès pour atteindre le lieu de présentation

Samedi 19 mars
14h à 16h
« Le corps collectif : abolir les frontières entre spectateur et créateur »
Rencontre internationale

Cette rencontre entend explorer les pratiques et stratégies de création et médiation par la danse aux musées, présentant l’expérience de programmateurs, médiateurs culturels et artistes en France et à l’étranger.

Avec : Stéphanie Airaud, responsable des publics et de l’action culturelle au MAC VAL, Kate Coyne, programmatrice de Siobhan Davies Dance, Gill Hart, responsable action culturelle de la National Gallery.

→ Gratuit, auditorium
→ Réservation conseillée : reservation@macval.fr

Dancing Museums est un projet de partenariat novateur mené par La Briqueterie – Centre de développement chorégraphique du Val-de-Marne, en association avec 4 centres européens dédiés à la danse et 8 musées de renommée internationale.
Entre juin 2015 et mai 2017, 5 artistes du monde de la danse explorent de nouvelles méthodes d’interaction avec le public, il s’agit de Tatiana Julien, Juan Dante Murillo, Fabio Novembrini, Connor Schumacher et Lucy Suggate.
Le projet arrive aujourd’hui en France après des périodes intenses de recherche en Italie, Pays Bas et Autriche. Pour l’étape française, la chorégraphe Tatiana Julien propose un travail avec un groupe de 10 amateurs qui chercheront à créer un musée vivant où les corps se font œuvre.

Partenaires danse : D.ID Dance Identity (Autriche), La Briqueterie (France), Comune di Bassano del Grappa (Italie), Dansateliers (Pays-Bas) et Siobhan Davies Dance (Royaume-Uni).
Partenaires musées : Gemäldegalerie der Akademie der bildenden Künste (Vienne), Le Louvre (Paris), MAC VAL (Vitry-sur-Seine), Museo Civico & Palazzo Sturm (Bassano del Grappa) et Arte Sella (Borgo Valsugana), Museum Boijmans Van Beuningen (Rotterdam), The National Gallery (Londres).

Du 7 au 18 mars 2016
Prière de ne pas détruire
Atelier avec Tatiana Julien et les chorégraphes du projet européen

Appel à participation pour danseurs amateurs : création pour le musée du Louvre et le MAC VAL

Avec Prière de ne pas détruire, Tatiana Julien cherche à créer un musée vivant où les corps se font œuvre par la danse. Les participants entrent dans un processus de création autour de la question de la mémoire physique et sensible des œuvres découvertes au MAC VAL et au Musée du Louvre. Le MAC VAL constitue un foyer d’inspiration sur l’approche du corps et la question de la mémoire dans l’œuvre contemporaine. Au Louvre, les participants seront invités à danser pour les visiteurs ce que les chefs-d’oeuvre de l’humanité représentent en chacun de nous.

À travers ses collaborations avec des compositeurs, écrivains ou encore metteurs en scène, Tatiana Julien aspire au projet d’une œuvre d’art totale et tente de construire des ponts entre le passé et notre temps pour y faire résonner des harmoniques oubliées. Elle a mené de nombreux projets avec des amateurs, notamment pour sa première création La Mort et l’Extase. Pour Dancing Museums, elle souhaite travailler avec les participants autour de la mémoire collective des œuvres qui s’inscrivent dans les corps. Le projet propose une visite poétique du Louvre par la danse et dans une conception sacrée.

Première semaine d’atelier : La Briqueterie et MAC VAL, Vitry-sur-Seine. Deuxième semaine d’atelier : Musée du Louvre, avec la collaboration des chorégraphes associés à Dancing Museums : Juan Dante Murillo, Connor Schumacher, Fabio Novembrini et Lucy Suggate.

→ Gratuit
→ Renseignements : relationspublics@alabriqueterie.com ou 01 46 86 17 61

Vendredi 18 mars
19h - 21h30
Prière de ne pas détruire
Présentation publique

→ Musée du Louvre - 75001 Paris
Pyramide - Aile Richelieu | Rez-de-chaussée | Antiquités orientales, Mésopotamie
Tarif : Prix du billet d’entrée du musée
Prévoir un temps d’accès pour atteindre le lieu de présentation

Samedi 19 mars
14h à 16h
« Le corps collectif : abolir les frontières entre spectateur et créateur »
Rencontre internationale

Cette rencontre entend explorer les pratiques et stratégies de création et médiation par la danse aux musées, présentant l’expérience de programmateurs, médiateurs culturels et artistes en France et à l’étranger.

Avec : Stéphanie Airaud, responsable des publics et de l’action culturelle au MAC VAL, Kate Coyne, programmatrice de Siobhan Davies Dance, Gill Hart, responsable action culturelle de la National Gallery.

→ Gratuit, auditorium
→ Réservation conseillée : reservation@macval.fr

#

JPEG - 62.9 ko

JPEG - 87.7 ko

JPEG - 77.2 ko

JPEG - 28.2 ko

JPEG - 853.2 ko