MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Instagram Viméo

Présentation

« Avec et sans peinture » met en lumière la diversité de la peinture contemporaine en réunissant des oeuvres par thématiques, comme autant de débuts d’histoires qu’on aime à suivre dans leurs narrations ou à deviner au hasard d’une image. Le public est invité à imaginer les siennes au travers d’un accrochage réparti en sept chapitres : La couleur comme sujet ; Le support est peinture ; Le trait, le pli, actes de peintres ; Le feu, destruction et création ; Des récits et des fictions : une peinture narrative ; La surface comme sujet ; La chimie des matériaux ou le hasard à l’œuvre.

Au total, ce sont quelque cent trente œuvres d’une soixantaine d’artistes de générations et de pratiques différentes qui jalonnent l’exposition, et qui, tout au long de l’année, se questionnent, se répondent, s’accentuent ou se contredisent.
Celle-ci sera rythmée par trois temps spécifiques avec un espace dédié à la présentation des œuvres de trois artistes singulières.
Pour démarrer, et jusqu’au 18 mai 2014, « Intime », valorise la présence sur la scène française de l’artiste américaine Ida Applebroog, grâce aux prêts exceptionnels d’œuvres de collectionneurs français. Cet été, Valérie Jouve et Halida Boughriet, deux artistes de la collection, proposeront également un contrepoint à l’exposition. Trois regards d’aujourd’hui apporteront trois éclairages sur la composition, les figures et le temps.

« Avec et sans peinture », sixième exposition des œuvres de la collection, met l’accent sur l’origine même de la collection, puisque les premières acquisitions du Fonds départemental d’art contemporain furent, en effet, consacrées à la peinture. Par la suite, s’il a été important de diversifier, par autant de gestes artistiques singuliers, la représentation des formes de l’art, il est pertinent et finalement éclairant de revenir aujourd’hui à la peinture et à ses nouvelles réalités, à son actualité.

« Avec et sans peinture » met en lumière la diversité de la peinture contemporaine en réunissant des oeuvres par thématiques, comme autant de débuts d’histoires qu’on aime à suivre dans leurs narrations ou à deviner au hasard d’une image. Le public est invité à imaginer les siennes au travers d’un accrochage réparti en sept chapitres : La couleur comme sujet ; Le support est peinture ; Le trait, le pli, actes de peintres ; Le feu, destruction et création ; Des récits et des fictions : une peinture narrative ; La surface comme sujet ; La chimie des matériaux ou le hasard à l’œuvre.

Au total, ce sont quelque cent trente œuvres d’une soixantaine d’artistes de générations et de pratiques différentes qui jalonnent l’exposition, et qui, tout au long de l’année, se questionnent, se répondent, s’accentuent ou se contredisent.
Celle-ci sera rythmée par trois temps spécifiques avec un espace dédié à la présentation des œuvres de trois artistes singulières.
Pour démarrer, et jusqu’au 18 mai 2014, « Intime », valorise la présence sur la scène française de l’artiste américaine Ida Applebroog, grâce aux prêts exceptionnels d’œuvres de collectionneurs français. Cet été, Valérie Jouve et Halida Boughriet, deux artistes de la collection, proposeront également un contrepoint à l’exposition. Trois regards d’aujourd’hui apporteront trois éclairages sur la composition, les figures et le temps.

« Avec et sans peinture », sixième exposition des œuvres de la collection, met l’accent sur l’origine même de la collection, puisque les premières acquisitions du Fonds départemental d’art contemporain furent, en effet, consacrées à la peinture. Par la suite, s’il a été important de diversifier, par autant de gestes artistiques singuliers, la représentation des formes de l’art, il est pertinent et finalement éclairant de revenir aujourd’hui à la peinture et à ses nouvelles réalités, à son actualité.

# Communiqué de presse

PDF - 327.3 ko
 

Communiqué de presse

PDF - 327.3 ko