MACVAL

Le MACVAL est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi:
du mardi au vendredi de 10 h à 18 h
le week-end et jours fériés de 12 h à 19 h.

Fermeture les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre.

tél. : 01 43 91 64 20
fax : 01 79 86 16 57

Comment venir au musée ?

Place de la Libération
94400 Vitry-sur-Seine

Facebook Twitter Instagram Vimeo Snapchat

Angelika Markul

Angelika Markul
Si les heures m’étaient comptées

Si les heures m’étaient comptées
2016.
Installation vidéo, vidéo noir et blanc, son, durée 11’47’’. Musique de Simon Ripoll-Hurier.
Collection MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
Photo © DR.


Deux personnages en combinaison progressent au sein d’un espace énigmatique, envahi de formes minérales dont la transparence laisse passer la lumière des lampes frontales. Scène réelle ou fictive ?
Angelika Markul nous dévoile un indice : le mot « NAICA », inscrit sur le sac à dos des explorateurs. La mine de Naica, dans laquelle se situe « Kla grotte des cristauxK », est localisée au nord du Mexique.
Découverte en 2000, elle abrite des cristaux de sélénite pouvant atteindre onze mètres de long. Le projet « KNaicaK » vise à analyser des informations prélevées dans ce lieu si fragile qu’il pourrait disparaître.

La vidéo d’Angelika Markul est réalisée à partir des images d’archive d’une expédition scientifique. Le titre Si les heures m’étaient comptées semble déclencher un compte à rebours, rendant ainsi palpable le sentiment d’une déperdition imminente. Le dispositif de monstration fonctionne comme une immersion, une plongée dans un univers souterrain, accentuée par la présence d’un cristal qui devient objet de fantasmes.

Prenant l’environnement pour thématique principale de ses projets, l’artiste dévoile une image cosmologique de sites uniques, tels que les chutes d’Iguazú ou l’observatoire astronomique du désert d’Atacama.

télécharger
Angelika Markul
Si les heures m’étaient comptées

Si les heures m’étaient comptées
2016.
Installation vidéo, vidéo noir et blanc, son, durée 11’47’’. Musique de Simon Ripoll-Hurier.
Collection MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne.
Photo © DR.


Deux personnages en combinaison progressent au sein d’un espace énigmatique, envahi de formes minérales dont la transparence laisse passer la lumière des lampes frontales. Scène réelle ou fictive ?
Angelika Markul nous dévoile un indice : le mot « NAICA », inscrit sur le sac à dos des explorateurs. La mine de Naica, dans laquelle se situe « Kla grotte des cristauxK », est localisée au nord du Mexique.
Découverte en 2000, elle abrite des cristaux de sélénite pouvant atteindre onze mètres de long. Le projet « KNaicaK » vise à analyser des informations prélevées dans ce lieu si fragile qu’il pourrait disparaître.

La vidéo d’Angelika Markul est réalisée à partir des images d’archive d’une expédition scientifique. Le titre Si les heures m’étaient comptées semble déclencher un compte à rebours, rendant ainsi palpable le sentiment d’une déperdition imminente. Le dispositif de monstration fonctionne comme une immersion, une plongée dans un univers souterrain, accentuée par la présence d’un cristal qui devient objet de fantasmes.

Prenant l’environnement pour thématique principale de ses projets, l’artiste dévoile une image cosmologique de sites uniques, tels que les chutes d’Iguazú ou l’observatoire astronomique du désert d’Atacama.

télécharger
Angelika Markul
Si les heures m’étaient comptées