Émoi et moi

Les maquettes de Poussin

<
>
Retour à l’accueil

Les maquettes de Poussin

Twitter Facebook

Nicolas Poussin (1594-1665) composait en réduction la scène de ses tableaux d’histoire avant de les peindre. D’après les témoignages d’époque, il plaçait sur une planche des figurines de cire qu’il habillait, ainsi que des éléments de paysage et les architectures qu’il avait dessinés.

« (…) il dressait une boîte cube, ou plus longue que large, selon la forme de sa planche, laquelle boîte il bouchait bien de tous côtés, hormis celui par où il couvrait toute sa planche qui soutenait ses figures, la posant de sorte que les extrémités de la boîte tombait sur celles de la planche, entourant ainsi et embrassant, pour ainsi dire, toute cette grande machine. (…) Il arrêtait l’endroit où son tableau devait recevoir son véritable jour, et ainsi il ne manquait jamais de faire des trous à sa boîte (…) pour donner tous les jours et les demi-jours nécessaires à son dessein. Et enfin il faisait une petite ouverture au-devant de sa boîte, pour voir toute la face de son tableau. »

Antoine Le Blond de La Tour, Lettre du sieur Le Blond de La Tour à un de ses amis contenant quelques instructions touchant la peinture, 1669.

Consultation en ligne sur Gallica

Retour à l’accueil
Vous inscrire sur ce site

L'espace privé de ce site est ouvert aux visiteurs, après inscription. Une fois enregistré, vous pourrez consulter les articles en cours de rédaction, proposer des articles et participer à tous les forums.

Identifiants personnels

Indiquez ici votre nom et votre adresse email. Votre identifiant personnel vous parviendra rapidement, par courrier électronique.

Retour à l’accueil
Fermer la fiche
Présentation
Je participe
Mode d’emploi