Taysir Batniji

Estampe réalisée à l’occasion de la Journée internationale des droits des femmes du 8 mars 2021.

Cette affiche est à retirer au MAC VAL, directement à la billetterie lorsque le musée est ouvert au public, ou en click and collect, en réservant son créneau de retrait par mail fatmata.konate@valdemarne.fr ou au 0143916571.


"D’abord, je tiens à remercier le Conseil départemental du Val-de-Marne et le MAC VAL qui m’ont confié le soin de produire l’estampe et l’affiche dédiées à la Journée internationale des droits des femmes 2021.
Prenant comme point de départ le thème de cette journée axé autour de l’égalité homme / femme, de l’égalité entre les sexes, de la répartition égalitaire des tâches et des responsabilités, je me suis mis à interroger les notions mêmes d’égalité, de similitude, d’indistinction, l’ambiguïté (des genres aussi), dans la lignée de réflexions plus personnelles. Il faut dire que j’ai déjà un goût assez prononcé pour ces notions précises.
Ce qui m’a conduit à un geste simple, minimal, vertical, en rapport avec mes préoccupations et mon travail, et avec ma présente exposition au MAC VAL, « Quelques bribes arrachées au vide qui se creuse » : tracer une ligne, un sillon, une frontière, non plus la frontière qui distingue ou sépare, mais le trait d’union entre deux silhouettes, l’une « féminine », l’autre « masculine » (dans un tracé qui estompe le stéréotype et introduit la confusion), deux corps « complices » qui se confondent, s’unissent, fusionnent, se ressemblent.
Pour produire ce geste, j’ai eu recours à l’art de la calligraphie. J’ai d’abord utilisé une plume en bambou afin de pouvoir tracer deux lignes semblables en même temps. Puis j’ai retravaillé les détails de chaque visage infographiquement pour injecter quelques différences entre les deux tracés. D’où également le titre de cette estampe : Entrelacs, terme emprunté à la calligraphie exprimant la manière dont plusieurs traits à la plume s’entrelacent l’un dans l’autre, se rencontrent."
Taysir Batniji