vue de l’exposition « Comme les racines parlent, les fissures se creusent - MAC VAL Garden »
Gözde Ilkin,
MAC VAL 2019.
Photo © Rebecca Fanuele.

« Comme les racines parlent, les fissures se creusent - MAC VAL Garden »

Exposition de Gözde Ilkin du 5 octobre 2019 au 5 janvier 2020.

« Il y a une vie qui murmure à travers chaque fissure, sur le trottoir, la pierre, le sol et qui crée des recoins idéaux du monde. »

Lors de sa résidence au MAC VAL en juillet 2019, Gözde Ilkin a développé ses recherches sur la nature en s’intéressant plus particulièrement aux jardins partagés, à la notion de communauté et de territoire. En rencontrant des habitants du Val-de-Marne, l’artiste a découvert des histoires personnelles et collectives qui s’organisent comme un réseau de racines sous-terraines.
Parallèlement à cette étude des jardins, plantes, herbes sauvages et médicinales cultivées sur le territoire, Gözde Ilkin a poursuivi son travail de couture, broderie, dessins, peinture sur les tissus qu’elle collecte avec soin. Chaque toile ici présentée est un lieu de mémoire, une carte intime et personnelle, un processus de création partagé, symbiose entre le don, le souvenir et l’univers de l’artiste. Réunissant les sphères personnelles et sociales, privées et publiques, elle met en exergue le processus de transformation de la nature et de l’homme, dans une énergie réciproque.

Commissariat : MAC VAL – Biennale d’Istanbul

Gözde Ilkin est née en 1981 à Kütahya (Turquie), elle vit et travaille à Istanbul.
La résidence d’artiste de Gözde Ilkin s’inscrit dans le cadre de la Biennale d’Istanbul

Biographie
Invitation vernissage
PDF - 78.4 ko
Télécharger


PDF - 33.3 ko
Télécharger
Résidences
Le travail de Gözde Ilkin est profondément ancré dans l’histoire, la réalité contemporaine, internationale mais aussi celle de son pays.